Spanghero : après le cheval, du mouton britannique découvert dans les entrepôts

Devant chez Spanghero à Castelnaudary le 19 mars 2013 / © Frédéric Guibal / France 3 LR
Devant chez Spanghero à Castelnaudary le 19 mars 2013 / © Frédéric Guibal / France 3 LR

Selon nos confrères de RTL , 57 tonnes de viande de mouton ont été découvertes dans l'entreprise de Castelnaudary importées illégalement de Grande Bretagne. Des restes de mouton destinés à la confection de merguez. La direction de Spanghero parle de négligence.

Par Laurence Creusot

L'information a été confimée par le parquet de Carcassonne. De la viande de mouton britannique a bien été découverte dans les entrepôts de l'usine Spanghero à Castelanaudary le 19 février dernier.

Suite aux constatations de la brigade des services vétérinaires. Il s'agit de restes de viande détachés de carcasses de moutons importés de Grande- Bretagne qui servent à la composition de merguez. Une pratique strictement interdite du fait du risque de propagation de maladies.

"On n'a pas le droit d'importer en provenance de l'Europe de la viande obtenue dans ces conditions", a expliqué le procureur Leroy. Le procédé employé et prohibé consiste à racler l'os pour en obtenir de la viande, mais aussi des nerfs ou du muscle, a-t-il dit.
Spanghero est déjà accusée d'avoir sciemment revendu plusieurs centaines de tonnes d'une viande censée être du boeuf mais contenant du cheval.

Interrogé par RTL Barthélémy Aguerre parle de simple négligence et dément toute complicité.
On ne sait pas pour l'instant si la viande a été commercialisée.



Sur le même sujet

Les + Lus