Témoignage. Seconde guerre mondiale : "c'était bien de leur faire entendre tout ce qu'on a vécu", des survivantes des camps de la mort à la rencontre des enfants

Publié le Écrit par Sixtine Boyer et Eric Henry

Résistance, camps de concentration et invasion nazie, cette année les élèves de CM2 de l'école Les Floralies se sont penchés sur la Seconde Guerre Mondiale. Lors de la commémoration de l'appel du 18 juin, ils ont reçu le prix de l'enseignement citoyen pour leur travail de mémoire.

"On a pensé que c'était bien de leur faire entendre tout ce qu'on a vécu", confie Esther Trespaillé-Barrau, survivante de l'horreur nazie.

Cette année, les élèves de CM2 de l'école Les Floralies ont montré leur intérêt pour la période de la Seconde Guerre Mondiale. Alors pour répondre à cette soif d'apprendre, leur enseignant, Xavier Chalard a développé différentes initiatives : rencontres par visio conférence, ateliers avec des historiens et échanges avec des rescapés des camps de la mort.

Devoir de mémoire

"On a souvent peur de traiter ce genre de questions avec des élèves de cet âge, si jeunes", reconnaît leur enseignant, Xavier Chalard. Pourtant, ce sont eux qui ont montré un vrai intérêt pour cette période de l'histoire de France.

Je pense que voir cet exemple d'un peuple persécuté, ça les a touchés.

Xavier Chalard - Directeur de l'école primaire "Les floralies"

Tout a commencé avec la bande dessinée de Ginette Kolinka, Adieu Birkenau, apportée en classe par un des élèves, un ouvrage "qui a été dévoré par les élèves". "Elle explique sa vie quand elle était dans les camps", raconte Noémie.

Témoignages de vies

Pour les aider à mieux comprendre cette période, des aînés ont donc apporté leur témoignage aux élèves de CM2.

J'ai raconté toute la guerre, tout ce qu'on a vécu parce que ça a vraiment été une grande émotion. J'ai vu arriver les allemands vainqueurs puis repartir vaincus.

Esther Trespaillé-Barrau - survivante

Un moment très bien vécu des deux côtés, "ils ont été intéressés, ils ont pris des notes, on a été surprises toutes les deux de les voir comme ça", confesse Esther Trespaillé-Barrau.

En visio conférence, les enfants ont aussi pu échanger avec Arlette Testyler, autre survivante de l'horreur nazie.

"C'était très poignant et très étonnant, parce qu'on avait prévu une heure d'échange mais les enfants ont dit qu'ils voulaient rester parce que ce témoignage-là, ils ne l'auraient pas deux fois", s'enthousiasme leur enseignant.

Commémoration du 18 juin

Pour clôturer cette année, les élèves de CM2 se sont rendus à Trèbes pour commémorer l'appel du 18 juin. Ils y ont chanté la Marseillaise et le Chant des partisans.

Une cérémonie en l'honneur de la Résistance, qui a résonné dans les cœurs des enfants.

La cérémonie a été très émouvante. Si on se mettait dans la peau de ces résistants qui ont combattu pour la France, je pense que certains auraient pu pleurer.

Aden - Elève de CM2

À cette occasion et pour leur travail de mémoire, la classe a reçu le prix de l'enseignement citoyen.

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité