Go-fast mortel : deux mises en examen

Narbonne (Aude) - le go-fast accidenté interpellé par les douanes - 24 juin 2013. / © F3 LR
Narbonne (Aude) - le go-fast accidenté interpellé par les douanes - 24 juin 2013. / © F3 LR

Deux personnes ont été mises en examen dans l'enquête sur le go-fast qui avait provoqué la mort d'un automobiliste, le 24 juin dernier, sur l'A9. Il s'agit du chauffard qui avait percuté la voiture lors de la course-poursuite avec les douaniers et de l'homme retrouvé ligoté dans la 2e voiture.

Par Valérie Luxey


Interpellés le 24 juin, 2 hommes impliqués dans un go-fast mortel ont été mis en examen. Le premier a provoqué un accident mortel en tentant d'échapper aux douaniers. Il est poursuivi notamment pour trafic de stupéfiants et homicide involontaire aggravé de 3 circonstances.
Le second a été retrouvé ligoté dans le coffre d'une seconde voiture. Il s'était présenté aux gendarmes menotté, déclarant s'être échappé d'un second véhicule. Il est lui aussi mis en examen pour trafic de stupéfiants.

176 kilos de résine de cannabis saisis

Au moins 3 voitures auraient composé ce "go-fast", ou convoi de transport de cannabis qui circulait sur l'autoroute A9, à hauteur de Narbonne dans l'Aude. La voiture ouvreuse semble avoir échappé aux forces de l'ordre sans laisser de trace.
176 kilos de cannabis ont été retrouvés et saisis dans le véhicule qui a provoqué l'accident. Celui-ci slalomait entre les files et roulait à plus de 240 kilomètres/heure lorsqu'il a percuté un 4x4, tuant son conducteur.

Un suspect déjà connu de la justice

Le chauffard, un habitant de l'Hérault, déjà connu de la justice, avait tenté en vain de s'enfuir à pied.
Le chauffeur de la voiture où se trouvait l'homme menotté n'a pas été retrouvé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus