Aude : le conservatoire de Narbonne rouvre ses portes après un long confinement

Cela faisait longtemps que les notes de musique avaient déserté le conservatoire. A Narbonne, les cours ont repris depuis lundi. Après un long confinement, les élèves peuvent enfin se retrouver. Musique, arts plastiques ou théâtre, finis les cours en visio pour les mineurs!

Les musiciens en herbe du conservatoire de Narbonne retrouvent le plaisir de jouer ensemble.
Les musiciens en herbe du conservatoire de Narbonne retrouvent le plaisir de jouer ensemble. © F3LR

Depuis lundi, les conservatoires d'Occitanie ont rouvert pour les plus jeunes. Ils accueillent désormais les élèves sur place avec toutes les précautions d'usage. A Narbonne, sur les 1300 élèves que reçoit d'habitude le conservatoire, 800 peuvent à nouveau pratiquer la musique, le théâtre ou les arts plastiques ensemble, après un apprentissage en visio-conférence souvent laborieux durant le confinement.

Quelques couacs mais beaucoup de plaisir pour ces retrouvailles musicales au conservatoire de Narbonne.
Quelques couacs mais beaucoup de plaisir pour ces retrouvailles musicales au conservatoire de Narbonne. © F3LR

"Mes altistes préférés, est-ce que vous pourriez me faire un fa dièse un peu plus haut?" demande Bernard Lefèvre à son jeune orchestre d'instruments à cordes masqué.
Cela fait des mois qu'ils ne se sont pas vus et surtout pas entendus. Pourtant ils ont continué à apprendre, chacun chez soi devant son ordinateur, en direct avec le professeur du conservatoire de Narbonne.

C'est vraiment difficile la visio, surtout lorsqu'il s'agit d'enfants débutants qui n'ont pas les bases de l'instrument. Donc là, de les voir en "réel", c'est un soulagement!

Bernard Lefèvre. Enseignant violon et orchestre conservatoire de Narbonne.

Accorder ses violons

Réapprendre à jouer ensemble, écouter les notes voisines et jouer à l'unisson. Un exercice difficile et précieux mais aussi jubilatoire pour les élèves. Parce que la musique c'est avant tout le partage et la rencontre.

"C'est compliqué parce que ça fait longtemps qu'on n'a pas joué tous ensemble" remarque Déva

Il faut se mettre bien en accord avec les autres et comme ça, ça fait une jolie musique!

Déva. Elève conservatoire de musique de Narbonne

Dans le respect des règles sanitaires

Ils portent tous leurs masques consciencieusement. Pas un nez qui dépasse. Ils ont compris que cette précaution minimum était une condition à leurs retrouvailles. Pas trop difficile de respecter cette règle sanitaire quand on joue du violon ou du violoncelle.

Plexiglas pour cette leçon de tuba ténor appelé aussi euphonium.
Plexiglas pour cette leçon de tuba ténor appelé aussi euphonium. © F3LR

En revanche c'est un peu plus compliqué pour les instruments à vent. Dans une salle voisine, une séparation en plexiglas permet à une jeune musicienne de souffler dans son tuba sans risquer de contaminer au passage son professeur masqué.
Par ailleurs, les cours collectifs et les cours d’instruments finissant après 19 h 30 ont été réorganisés pour respecter strictement le couvre-feu.

Peindre à l'unisson

Dans l'atelier d'arts plastiques, fini le dessin en solo du confinement, place aux projets en commun pour une création collective qui manquait à tous.
"Ah je suis trop contente de revenir! Contente de dessiner, de revoir mes camarades" se réjouit Cassi, élève du conservatoire des arts plastiques.
"Moi en tant que prof ça me manquait" renchérit Henri Lacotte, l'enseignant d'arts plastiques. "Et en tant qu'artiste c'est quelque chose que je trouve frustrant. Je pense que si les enfants sont là aujourd'hui, c'est que ça devait leur manquer aussi!"

L'émulation de dessiner ensemble pour les élèves d'arts plastiques du conservatoire de Narbonne.
L'émulation de dessiner ensemble pour les élèves d'arts plastiques du conservatoire de Narbonne. © F3LR

"La musique, le théâtre, les arts plastiques, c'est la rencontre aussi... C'est humain et rien ne remplace le contact humain, cet échange, ce partage.

Vincent Boisseau. Directeur conservatoire de Narbonne

Seul bémol à ces retrouvailles, la rentrée du conservatoire, à Narbonne comme dans toute l'Occitanie, ne concerne que les élèves mineurs. Pour les adultes, seuls les cours des élèves de 3e cycle et classes préparatoires à l’enseignement supérieur sont toujours dispensés au sein du Conservatoire. Les autres continueront en visio-conférence.

Le reportage à Narbonne de Jean-Michel Escafre et Valérie Banabéra pour France 3 Languedoc-Roussillon.

Le conservatoire de Narbonne, une institution d'abord musicale

L’école de musique municipale de Narbonne a été créée en 1937 dans le centre historique de la ville, tout près de la Cathédrale.

Le patio du conservatoire de Narbonne, une touche de modernité qui reflète les divers enseignements artistiques.
Le patio du conservatoire de Narbonne, une touche de modernité qui reflète les divers enseignements artistiques. © F3LR

Devenu conservatoire de musique en 1990, cet établissement d’enseignement artistique dépend maintenant de l'Agglomération du Grand Narbonne sous l'appelation conservatoire de musique et d’art dramatique et joue un rôle moteur essentiel dans la vie culturelle de l’agglomération narbonnaise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique art théâtre confinement société covid-19 éducation