Narbonne : six personnes interpellées après des dégradations sur la sous-préfecture

Six personnes ont été interpellées jeudi 21 février, soupçonnées d'avoir participé à la dégradation de la sous-préfecture de Narbonne en marge du rassemblement de l'acte III, le 1er décembre dernier. Cinq sont en garde-à-vue. Le groupe sera jugé lundi devant le tribunal correctionnel. 

Cela s'est déroulé au début du mouvement des gilets jaunes, le 1er décembre dernier, lors de l'acte III. Près de 3 000 personnes avaient manifesté à Narbonne, et un groupe de quelques personnes s'était attaqué à la sous-préfecture, brisant le portail et des fenêtres.

Ce jeudi, six personnes ont été interpellées, soupçonnées du saccage de la sous-préfecture, après deux mois et demi d'enquête, comme le révèlent nos confrères de l'Indépendant. Cinq ont été placées en détention provisoire, et une a été laissée libre.

Ils seront jugé ce lundi par le tribunal correctionnel de Narbonne pour des dégradations commises à hauteur de 100 000€.

Jeudi également, quatre personnes suspectées d'avoir participé mi-décembre à un incendie de la zone de péage sud de Narbonne ont été écrouées.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité