Cet article date de plus de 4 ans

Les vignerons de l'Aude font la chasse aux importations illicites de vin espagnol

Rassemblés ce matin à Narbonne, 300 vignerons sont partis manifester à la frontière espagnole. Arrivés à la barrière de péage du Boulou, ils ont bloqué l'accès à la frontière pour protester contre l'importation de vins en provenance d'Espagne. Le barrage a été levé vers 10h40.
Intervenants : Philippe Tailhan, viticulteur // Baptiste Cabal, Viticulteur // Frédéric Rouanet, Président du Syndicat des Vignerons de l'Aude
Ils avaient manifesté l'an dernier à la même époque et avaient déversé des litres de vins espagnols sur la chaussée. Ce matin, 200 viticulteurs se sont rassemblés à Narbonne à l'appel du syndicat des vignerons de l'Aude. Ils sont ensuite partis en convoi en direction de la frontière espagnole. Ils ont bloqué l'A9 à la barrière de péage du Boulou en direction de l'Espagne.


Filtrer les camions espagnols

Le rendez-vous est fixé à la barrière de péage du Boulou. Il s'agit de repérer les exportations de vins d'Espagne. Une concurrence déloyale selon ces vignerons. Ils réclament le renforcement des contrôles sur l'utilisation de ces vins en France mais aussi sur la question de l'ajout de moults concentrés dans certains cas.

Les images du barrage du Boulou, tournées par Frédéric Guibal :


Négociations à la frontière de péage du Boulou

Arrivés sur l'autoroute A9 à hauteur de la barrière de péage du Boulou, les syndicalistes vignerons ont négocié la forme de leur manifestation avec les forces de gendarmerie. 
 

Face à face tendu entre CRS et vignerons de l'Aude au péage du Boulou
Face à face tendu entre CRS et vignerons de l'Aude au péage du Boulou © Frédéric Guibal
Les vignerons de l'Aude bloquent le péage du Boulou à la frontière espagnole
Les vignerons de l'Aude bloquent le péage du Boulou à la frontière espagnole © Alexandre Grellier
Frédéric Rouanet, représentant des vignerons de l'Aude, en discussion avec le sous-préfet de Céret - 23/05/2017
Frédéric Rouanet, représentant des vignerons de l'Aude, en discussion avec le sous-préfet de Céret - 23/05/2017 © Frédéric Guibal
Négociations entre les vignerons de l'Aude et les forces de l'ordre  sur l'A9 au Boulou
Négociations entre les vignerons de l'Aude et les forces de l'ordre sur l'A9 au Boulou © F. Guibal/ France 3 LR

Après négociations avec le sous-préfet de Céret, les vignerons audois ont obtenu un rendez-vous au ministère de l'agriculture lundi prochain 29 mai. Ils ont donc décidé de lever leur barrage vers 10h40 ce matin. Et ont pris la route en direction de Fitou dans l'Aude.

Vers 12h30, les viticulteurs ont lancé une opération escargot sur l'A9, à partir de Fitou dans l'Aude. Ils veulent l'assurance d'être reçu lundi 29 mai par le ministre de l'agriculture en personne Jacques Mézard. Ils ont finalement obtenu un rendez-vous avec un membre de son cabinet lundi prochain et l'assurance de rencontrer le ministre après les élections législatives.

Prime aux moûts concentrés

La discussion avec le Préfet a également permis le dépôt prochainement d'un dossier demandant à l'Union européenne d'accorder des primes à la production de moûts concentrés. Les Espagnols, jusqu'en 2008, en étaient de gros producteurs mais l'arrêt de la prime les a déplacés vers le marché du vin bas de gamme, en concurrence frontale avec les viticulteurs audois. 

 

durée de la vidéo: 01 min 18
Les viticulteurs ont lancé une opération escargot sur l'A9

 

Le bilan des contrôles
Depuis janvier 2017, 123 contrôles ciblés ont été menés sur des produits vini-viticoles en Occitanie avec un taux d’anomalies de 25 % selon la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).

Ces constatations ont donné lieu à 21 mesures de police administrative (destruction des lots d’étiquettes, remise en conformité des étiquetages) et 16 procédures contentieuses (procès-verbaux) pour des pratiques commerciales trompeuses ou confusionnelles.

Les contrôles s’intensifient avec une action spécifique qui sera conduite dans le cadre de l’opération interministérielle vacances de l’été 2017 selon l'administration.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins gastronomie sorties et loisirs viticulture agriculture économie