• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sigean : la réserve africaine vue de l'intérieur, avec les soigneurs animaliers

Une équipe de France 3 dans les coulisses de la réserve africaine de Siegan, forcément, çà intrigue / © Photo Fred Guibal F3LR
Une équipe de France 3 dans les coulisses de la réserve africaine de Siegan, forcément, çà intrigue / © Photo Fred Guibal F3LR

La réserve africaine de Sigean, idée un peu folle lancé il y a plus de 40 ans, est largement plébiscitée aujourd'hui : elle accueille plus de 330 000 visiteurs chaque année. Notre équipe a pu passer une journée avec les soigneurs de ce parc zoologique audois, au plus près des animaux.

Par Isabelle Bris

Nourrir les buffles et les impalas avec un mélange de céréales et de fourrage, faire sortir les girafes du Niger qui n'apprécient pas les variations de température ni les gestes brusques, suivre en voiture les trois lions mâles de la réserve africaine, tous les jours, les soigneurs comptent et observent le comportement des pensionnaires du parc zoologique. 

La plupart des 90 salariés du parc ont appris à connaître ces animaux exotiques en les soignant. Et c'est devenu une vraie passion

Avec plus de 300 hectares, la réserve africaine de Sigean s'efforce de rester au plus près des habitudes des animaux dans la nature. Au moindre doute, l'un des 3 vétérinaires du parc zoologique intervient :
Dans les coulisses de la réserve africaine de Sigean, Fred Guibal filme un vétérinaire qui s'occupe d'un wallaby souffrant d'un abcès dentaire. / © Photo Florian Jaubert
Dans les coulisses de la réserve africaine de Sigean, Fred Guibal filme un vétérinaire qui s'occupe d'un wallaby souffrant d'un abcès dentaire. / © Photo Florian Jaubert

Dans la réserve africaine, en voiture ou à pied, on peut croiser 3 800 espèces différentes. Certaines sont seulement de passage, comme les flamands camarguais, qui s'invitent au banquet de leurs confrères en captivité. 

Rendre la faune sauvage accessible au public, sensibiliser à sa protection mais aussi participer activement à sa sauvegarde, c'est une mission essentielle pour les parcs zoologiques. Il s'agit de préserver le patrimoine génétique des espèces menacées d'extinction.

La réserve africaine de Sigean s'inscrit ainsi dans des EEP, des programmes européens de préservation, avec des échanges d'animaux comme les ânes de Somalie, qui ont presque disparus à l'état naturel.
 
Sigean : une journée dans les coulisses du parc zoologique audois
Reportage : C.Alazet et F.Guibal - F3LR

 

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus