Cet article date de plus de 4 ans

Autoroute Castres-Toulouse : l'enquête publique est ouverte

L'enquête publique sur le projet d'autoroute entre Castres et Toulouse s'est ouverte le 5 décembre 2016. Tous les habitants du territoire ont sept semaines pour donner leur avis.
L'enquête publique sur le projet d'autoroute Castres-Toulouse est ouverte jusqu'au au 23 janvier 2017.
L'enquête publique sur le projet d'autoroute Castres-Toulouse est ouverte jusqu'au au 23 janvier 2017. © Emmanuel Wat / France 3 Midi-Pyrénées
Voilà plus de 10 ans que le projet de liaison autoroutière entre Castres et Toulouse fait débat. 10 ans que pro et anti se divisent sur le sujet. Ils sont aujourd'hui tous invités à s'exprimer dans le cadre de l'enquête publique. Elle s'est ouverte le 5 décembre 2016 et durera jusqu'au 23 janvier 2017.

Des années de mobilisation

Ils se mobilisent depuis des années pour faire entendre leur voix. Partisans de l'autoroute, favorables au désenclavement du Sud du Tarn, ou opposants farouches au projet, tous comptent bien profiter de cette enquête publique pour s'exprimer, comme nous le montre ce reportage d'Emmanuel Wat et Jean-Yves Bascands :
durée de la vidéo: 01 min 46
Ouverture de l'enquête publique sur le projet d'autoroute Castres-Toulouse

Des permanences et un site internet

Le dossier d’enquête et des registres sont mis à disposition du public dans les 24 communes concernées par le tracé. Un registre électronique est également accessible à partir des sites internet de la Préfecture de Haute-Garonne et de la Préfecture du Tarn pendant toute la durée de l'enquête. Cinq commissaires enquêteurs ont été désignés par le président du tribunal administratif de Toulouse pour conduire cette enquête publique. Ils tiendront 29 permanences pour accueillir le public. 

Une de nos équipes s'est rendue à la première permanence ouverte lundi à la mairie de Castres :
durée de la vidéo: 01 min 48
Dans une permanence de la commission d'enquête publique sur le projet d'autoroute Castres-Toulouse
Le dossier de l'enquête publique peut être consulté à la sous-préfecture de Castres et à la Préfecture de Toulouse. En Haute-Garonne, il peut être consulté dans les mairies de Castelmaurou, Gragnague, Bonrepos-Riquet, Saint-Marcel-Paulel, Verfeil, Francarville et Vendine. dans le Tarn, le public peut le consulter dans les mairies de Teulat, Montcabrier, Bannières, Villeneuve-les-Lavaur, Maurens Scopont, Cambon-lès-Lavaur, Cuq-Toulza, Algans, Lacroisille, Appelle, Puylaurens, Saint-Germaindes-Prés, Soual, Cambounet-sur-le-Sor, Viviers-les-Montagnes, Saïx et Castres.

Retrouvez ici tous nos articles sur ce projet

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute castres-toulouse économie transports routes