Contre la prédation des loups, trois feux solidaires seront allumés dans l'Aveyron ce samedi

Les éleveurs lancent une journée de manifestation contre les attaques de loups dans l'Aveyron. En répondant à une initiative européenne, ils espèrent sensibiliser les politiques et alerter l'opinion publique. L'association Cercle 12 organise trois feux solidaires samedi soir. 

Des éleveurs avaient bloqué un péage dans l'Ariège, pour manifester contre l'invasion des loups.
Des éleveurs avaient bloqué un péage dans l'Ariège, pour manifester contre l'invasion des loups. © Afp / Raymond Roig
La lutte dure depuis plusieurs années. Régulièrement, les éleveurs Français manifestent contre la propagation des loups. En Aveyron, ils participent à une action européenne. Ce samedi des feux solidaires sont attendus dans toute l'Europe. Objectif : tirer la sonnette d'alarme et attirer l'attention sur les attaques des loups à l'encontre des troupeaux des éleveurs. 

L'association Cercle 12 considère les loups comme une menace sérieuse pour l'élevage. En programmant trois feux dans le département de l'Aveyron, elle répond à un mouvement européen. Concrètement, cette journée de manifestations vise à réclamer des signatures pour une "déclaration commune contre la propagation sans restriction des loups". 

En mai dernier, 40 parlementaires dont Pierre Morel-à-l'Huissier, député de la Lozère, ont défendu le pastoralisme à Bruxelles et alerté les pays de l'Union Européenne sur les dangers des loups en Europe.
 
 

Les mesures politiques

Un premier "plan loup" a vu le jour en septembre 2017. Il prévoyait, entre autres, la fin des indemnisations aux éleveurs dans le cas de bêtes tués s'il n'y avait pas de protection autour des troupeaux. Mais aussi l'autorisation des tirs d'effarouchement : les éleveurs ont le droit de faire peur aux loups, mais pas de les tuer. Ces mesures ont fait l'objet de manifestations des éleveurs

En février 2018 le gouvernement annonce un nouveau "plan loup" pour 5 ans. Il autorise l'abattage de 40 loups pour l'année 2018, une mesure qui ne convient ni aux éleveurs, ni aux écologistes. Les premiers la trouvent insuffisante, et les seconds trop dangereuse.

 

Le combat loups / éleveurs en chiffres


D'après l'observatoire de la production de viande bovine, l'Aveyron comptait 5 330 exploitations en 2016. 400 loups sont présents en France, une population qui augmente de 20% chaque année. Ces animaux ont tué 11 000 brebis au cours de l'année 2017, un chiffre qui a triplé en 10 ans. 

Les éleveurs s'inquiètent de la multiplication des attaques de loups à l'encontre de leurs bêtes. Cette méfiance à l'égard des loups n'est pas nouvelle, et ne risque pas de s'arrêter. 
Trois feux solidaires sont programmés dans l'Aveyron ce samedi :
  • A 20 h 30 sur le Larzac, au carrefour des quatre routes entre l'Hospitalet et Sainte-Eulalie
  • A 20 h 30 à Sévérac-le-Château, au niveau de la D235 en direction de Blayac, 500 mètres après être passé sous l'A75, première à droite
  • Dans le village de l'Aubrac (commune de Saint-Chély-d'Aubrac), pas plus de précisions pour l'instant
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup manifestation social