VIDEO. Frissonnez avec l'une des épreuves les plus extrêmes des Natural Games à Millau : la Highline

Publié le
Écrit par Sylvain Duchampt avec Mathilde de Flamesnil

La 13 édition des Natural Games se déroule depuis jeudi 23 juin à Millau dans l'Aveyron. Parmi les disciplines sportives, l'une d'elle, très spectaculaire, connaît un véritable engouement : la Highline. Elle consiste à marcher sur une sangle tendue entre deux rochers à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol. De quoi vous donner la chair de poule.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Avec un grand ciel bleu et le viaduc de Millau au loin, le cadre est grandiose. Sous les yeux ébahis des spectateurs, le participant des 13e Natural Games s'élance sur une ligne de 2,5 centimètres de large, longue d'une soixantaine de mètres de long et accrochée à une vingtaine de mètres de hauteur. 

Ceci n'est pas du funambulisme, mais de la Highline. Un "sport extrême en vogue" qui "consiste à marcher sur une sangle tendue entre deux rochers à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol" comme le rapporte le site internet des Natural Games. 

L'équilibre est parfait. Chaque pas et chaque mouvement semble facile. "C’est impressionnant, c’est très beau à voir" souffle une spectatrice. "Ils ont beaucoup de courage et moi j’ai peur pour eux, reconnaît un voisin. C’est une activité extraordinaire. J’aurais peur d'être sur une corde aussi fine."

durée de la vidéo: 01 min 04
Highline Millau ©Philippe Hoareau - FTV

Gérer la concentration et le vent

"Les difficultés de cette discipline, c'est avant tout la concentration et le vent" explique Pablo Signoret, membre de l'équipe de sangle qui a installé cette slackline à Brunas, là où s'élancent habituellement les parapentistes. Parfois, il faut des heures et un drone pour installer un tel fil entre deux rochers. 

Mais la réussite d'une traversée se situe avant tout dans la tête : il faut du mental.

Selon Pablo Signoret, "il y a de plus en plus de monde qui pratiquent. De plus de groupes se créent sur Internet et les gens se retrouvent après pour slacker. On ressent du bonheur. Cela paraît extrême, mais on est véritablement en sécurité. Ce que l’on ressent, c’est que l’on peut se relâcher et ne plus avoir peur dans un environnement dont on profite au maximum."

Pour les curieux qui souhaitent s'émerveiller, les Natural Games se déroulent à Millau jusqu'au dimanche 26 juin, 18 heures.