Agression de deux surveillants à la maison d'arrêt de Rodez par un détenu

Un détenu a agressé physiquement deux surveillants de la maison d'arrêt de Rodez (Aveyron), samedi en fin de matinée. Suite aux coups reçus, les deux agents pénitentiaires sont en arrêt de travail.

L'agression sur les deux surveillants est intervenue samedi, 31 août, en fin de matinée, à la maison d'arrêt de Rodez (Aveyron).
L'agression sur les deux surveillants est intervenue samedi, 31 août, en fin de matinée, à la maison d'arrêt de Rodez (Aveyron). © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE
Lors d'une fouille, samedi matin, un détenu a agressé physiquement deux agents pénitentiaires à la maison d'arrêt de Rodez (Aveyron).

Cette agression fait suite à la découverte d'un téléphone portable appartenant à l'homme incarcéré. Le retrait de cet objet, interdit en détention, semble avoir provoqué la colère de l'individu. 

Les deux surveillants ont été mis en arrêt de travail pour au moins deux jours, en raison de plusieurs coups reçus. 

Un situation loin d'être nouvelle au sein de cet établissement "Cela arrive assez régulièrement" assure Sarah, représentante du syndicat FO pénitentiaire.

En mars dernier, une surveillante de la maison d'arrêt de Rodez avait été blessée à la main par un détenu au moment de la réintégration dans les cellules. L'agent a eu la main écrasée par une grille.
 
"Nous réclamons depuis longtemps des bombes au poivre afin de permettre aux surveillants de se défendre, explique Sarah. Des expérimentations sont en cours mais nous attendons toujours d'en être équipé pour notre sécurité."  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers prison justice société