Attaques de loups : colère des éleveurs de brebis qui manifestent à Millau

Les éleveurs de brebis manifestent ce vendredi 17 décembre à Millau. Ils protestent contre les nombreuses attaques d'animaux qu'ils imputent aux loups. 80 brebis auraient été tuées depuis la mi-septembre.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les élevages de plein air sont menacés par le loup et par sa surprotection. Voilà le message porté par les éleveurs de brebis, ce vendredi, à Millau.  Ils ont manifesté dans les rues de la ville avec des carcasses de brebis attaquées : 80 auraient été tuées, selon eux, depuis le 15 septembre, sur les causses du Larzac.

"On a la preuve qu'on a deux loups qui circulent sur le plateau", explique Jean-Christophe Brunet, le secrétaire du Cercle 12, organisateur de l'événement. "Il y a eu 17 attaques sur cette période de trois mois. Et sur ces 17 attaques, on est à 80 brebis tuées, plus des blessées et des disparues". 

Il y a des éleveurs qui avaient encore trois semaines d'herbes mais là, tout le monde est en train de rentrer les brebis, donc ça représente un coût économique assez important.

Jean-Christophe Brunet

Les éleveurs en colère demandent à l'Etat de ne pas les abandonner et d'intervenir au plus vite, en faisant appel par exemple à la brigade loups. En exhibant des carcasses mutilées de brebis dans les rues, ils veulent aussi alerter le grand public qui ne comprend pas toujours, disent-ils, la réalité vécue par les éleveurs.