Aveyron : saisie de cannabis hors norme par la douane dans un camion frigorifique hollandais

La douane de Millau a saisi jeudi 29 avril près d'une tonne de canabis dans un semi-remorque frigorifique immatriculé aux Pays-Bas. La brigade totalise une saisie de plus de 1,2 tonne de cannabis, sur une période de 10 jours.

Millau (Aveyron) - C'est dans un camion frigorifique transportant des sacs de granulés pour l'industrie que les douaniers ont trouvé le cannabis - mai 2021.
Millau (Aveyron) - C'est dans un camion frigorifique transportant des sacs de granulés pour l'industrie que les douaniers ont trouvé le cannabis - mai 2021. © Douane de Millau

Les agents de la brigade des douanes de Millau ont saisi jeudi 29 avril près d'une tonne de canabis dans un semi-remorque frigorifique immatriculé aux Pays-Bas. Le trajet semble prisé des trafiquants et la période faste pour les enquêteurs puisqu'en 10 jours seulement, ils ont réussi à mettre la main sur plus de 1,2 tonne de cannabis, lors de 3 contrôles fructueux.

Le camion frigorifique a été intercepté à la barrière de péage du Viaduc de Millau, sur l’A75. Le chauffeur a indiqué qu'il venait d'Espagne. La marchandise illicite était évidemment dissimulée, le chargement étant en apparence constitué exclusivement de sacs de granulés plastiques destinés à l’industrie.

3 contrôles fructueux en 10 jours 

Mais en poursuivant leurs investigations, les douaniers ont mis au jour 100 sachets transparents rectangulaires,
contenant chacun environ 9 kg de pollen de cannabis pour un poids total brut de 929 kg. Le pollen de cannabis est un extrait de la plante, très concentré en principe actif.

Une quantité de drogue qui aurait pu être négociée à 9 millions d'euros environ. "Cette saisie exceptionnelle fait suite à celles déjà réalisées les 19 et 26 avril 2021, pour des quantités brutes respectives de 183,400 kg et 101,550 kg d’herbe et de résine de cannabis", mentionne la brigade des douanes de Millau.

L'enquête a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société drogue douanes autoroute économie transports