Suspicions de viols et d'agressions sexuelles sur des enfants de la maternelle Montessori de Grenade près de Toulouse

Trois plaintes pour viols et agressions sexuelles auraient été déposées contre une enseignante et une atsem de l'école privée Montessori de Grenade au cours des derniers mois. Une enquête préliminaire aurait été ouverte par le Parquet de Toulouse. Les victimes seraient des enfants de 3 à 6 ans.

L'école privée Montessori, à Grenade - archives.
L'école privée Montessori, à Grenade - archives. © Ecole Montessori

Trois plaintes pour viols et agressions sexuelles auraient été déposées ces derniers mois, contre une enseignante et une atsem, agent territorial spécialisé des écoles maternelles, de l'école privée Montessori de Grenade, à une vingtaine de kilomètres au nord de Toulouse. Cette école privée compte 70 élèves de maternelle et primaire.

Une enseignante et une atsem visées

C'est la classe des enfants de 3 à 6 ans qui serait concernée. D'après les dires des enfants, c'est au moment de la sieste que les faits se seraient produits. Certains élèves auraient été déshabillés et touchés par l'enseignante et l'atsem, qui accompagnent tout au long de la journée les enfants de maternelle dans leurs activités.
D'autres évoquent des viols. Nos confrères de La Dépêche du Midi parlent d'une quinzaine de victimes potentielles.

Les deux adultes auraient été écartés par la direction de l'école, mais l'établissement reste ouvert.

"Il faut prendre la parole de l'enfant au sérieux"

Trois familles auraient porté plainte depuis le mois de février. Nous avons pu contacter Maitre Jean Balbo, il est l'avocat des parents d'un enfant de 5 ans, scolarisé en maternelle. C'est suite à des faits dénoncés préalablement que ces parents ont questionné leur enfant.

Ils ont posé des questions à leur enfant. Et il a parlé. Suffisamment pour qu'ils décident de porter plainte. Même si l'enseignante et son assistante sont bien-sûr présumées innocentes, il faut prendre la parole de l'enfant au sérieux. On a trop tendance à ne pas trop faire attention à ce qu'ils racontent. 

Jean Balbo, avocat des parents d'un enfant scolarisé à l'école Montessori de Grenade

Une école prestigieuse

L'École Montessori internationale de Grenade applique les principes de la pédagogie Montessori : le respect des étapes sensibles du développement de chaque enfant et l'attention constante à ses besoins et à son rythme propres. Les écoles Montessori sont des écoles privées hors contrat laïques.
La scolarité des enfants coûte autour de 500 euros par mois. Pour Jean Balbo, l'avocat de l'une des familles, cela expliquerait la lenteur de l'enquête.

Montessori, à Grenade, c'est l'école de la "haute". Et je m'interroge, car j'ai l'impression que les enquêteurs freinent des quatres fers depuis le dépôt des plaintes. C'est peut-être lié. Les faits sont graves, c'est étonnant que l'école reste ouverte

Jean Balbo, avocat des parents d'un enfant scolarisé à l'école Montessori de Grenade

L'école Montessori reste ouverte et accueille toujours les enfants. La direction de l'établissement est injoignable ce mardi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société éducation faits divers jeunesse famille violence