Coronavirus : à Millau, faute de repas pour les cantines scolaires, la cuisine centrale nourrit les aînés

Depuis le confinement, la cuisine centrale de Millau ne fournit plus les repas pour les 20 établissements scolaires de la ville. Pourtant, elle continue de produire des repas chaque jour car, désormais, elle nourrit les personnes âgées.
Les employés de la cuisine centrale de Millau en pleine préparation du menu du jour.
Les employés de la cuisine centrale de Millau en pleine préparation du menu du jour. © FTV
Pas de chômage technique pour les employés de la cuisine centrale de Millau dans l'Aveyron. Depuis la fermeture des établissements scolaires à cause de l'épidémie de Covid 19, son activité a baissé mais ne s'est pas arrêtée. L'équipe de cuisiniers est réduite mais les fourneaux continuent de tourner !

Des repas pour les aînés confinés

Habituellement, 1200 repas sont préparés chaque jour par la cuisine centrale. Des repas qui sont ensuite livrés aux cantines scolaires de la ville. Mais, depuis le confinement, les repas sont à destination des personnes âgées. Un service, qui existait déjà mais qui s'est renforcé. Avant, 180 repas étaient livrés aux aînés.

Avec le confinement, leur nombre est passé à 230 par jour. Quatre personnes sont chargées de concocter les menus avec 35 % de produits Bio et/ou issus de circuits courts.

Livraison à domicile

Les repas sont livrés tous les matins aux personnes qui se sont préalablement inscrites. Epidémie oblige, les livreurs déposent les repas sur le pas de la porte. 
Le reportage de France 3 Occitanie :
Coronavirus : à Millau, faute de repas pour les cantines scolaires, la cuisine centrale nourrit les aînés

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société solidarité