La demande de remise en liberté sous caution de l’Aveyronnais Mathias Echène rejetée par la justice Hongkongaise

Mathias Echène en détention dans les prisons indonésiennes
Mathias Echène en détention dans les prisons indonésiennes

L’homme d’affaire aveyronnais Mathias Echène restera en détention à l’hôpital d’Hong Kong. Il s’est présenté seul aujourd’hui à l’audience et sa demande de remise en liberté sous caution a été rejetée par le tribunal.
 

Par Corinne Carrière

Très affaibli, Mathias Echène s'est présenté seul aujourd'hui devant le tribunal de Hong Kong. Sa famille espérait que son dossier médical joue en sa faveur mais sa demande de remise en liberté sous caution a été rejetée.
Les sœurs de Mathias Echène qui ont créé un comité de soutien sont très inquiètes. Selon Gabrielle Girot, l’une de ses sœurs,

" Mathias souffre terriblement d’arthrose, les médicaments ne sont pas adaptés. Il a besoin de soins hospitaliers de qualité. Nous n’avons pas de contact direct avec lui, il est très isolé, une solitude très dure à vivre ".


Mathias Echène, 49 ans, constructeur de maisons individuelles de luxe à Bali était incarcéré depuis septembre 2017 en Indonésie à la suite d’un litige commercial. Ses associés hongkongais l’accusant de fraude. L’homme d’affaire a toujours clamé son innocence et a été extradé en septembre 2019 dans une prison à Hong Kong.

Selon son avocate française, Clémence Witt, cette demande avait peu de chance d’aboutir, notamment car Mathias Echène ne proposait pas de caution financière !
 En revanche, l’avocate compte sur l’audience du 11 février prochain. Une audience au cours de laquelle les dates exactes du procès devraient être dévoilées.
Autre inquiétude pour ses proches, la difficulté de financer les frais d’avocats Hongkongais. Sur le compte Facebook, le comité international de soutien explique ne plus avoir les "moyens de payer les avocats de Hong Kong ".

Clémence Witt précise que la procédure d’extradition d’Indonésie à Hong Kong est "entachée d’illégalité au motif que l'Indonesie n'a pas respecté la decision des Nations unies : Mathias Echène aurait dû etre immédiatement libéré et non extradé vers Hong Kong", 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus