Disparition mystérieuse : après un an d'enquête, la famille toujours sans nouvelles, aucune piste n'est écartée

Cela fait maintenant plus d'un an qu'Audrey Baltrons n'a pas donné signe de vie. Le 10 février 2023 cette Aveyronnaise de 38 ans, disparaissait de façon inquiétante au volant de sa voiture. À ce jour, elle reste introuvable malgré les recherches.

Audrey Baltrons reste introuvable, un an après sa disparition inquiétante en Aveyron. La jeune femme s'est volatilisée au volant de sa voiture le 10 février 2023 et n'a donné aucun signe de vie.

Plus aucune nouvelle

Qu'a-t-il bien pu arriver à Audrey Baltrons ? Le mystère reste entier depuis ce 10 février 2023, cette habitante du bassin de Decazeville, mère de famille sans histoire a disparu soudainement après avoir rendu visite à sa mère.

Un peu plus tard dans la même journée, elle lui demande par message d’aller récupérer ses enfants à l’école, puis plus rien, sauf deux autres textos envoyés à la famille le 13 février 2023. Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte.

À lire : Disparition inquiétante en Aveyron : les investigations pour retrouver une mère de famille restent vaines

Un an d'enquête

"Audrey Baltrons ayant deux enfants adolescents, la piste d'une disparition volontaire peut paraître peu crédible", estime Nicolas Rigot-Muller le procureur de l'Aveyron. "La piste d'un l'accident ou d'un suicide n'est toujours pas écartée mais dans ces cas-là c'est curieux de ne pas avoir retrouvé son véhicule".

L'enquête a débuté il y a un an. Les proches de la jeune femme ont été auditionnés. Ses relevés de carte bancaire ont été épluchés. Son téléphone a même été géolocalisé permettant de retracer une partie de son parcours.

Des recherches toujours actives

Ainsi Audrey se serait rendue à Capdenac-Gare, Aubin, où elle réside, Auzits, Saint-Christophe-Vallon, Salles-la-Source, Sébazac, Bozoul et Monts-d'Aubrac. Autant de communes où son téléphone a borné, sans que jamais sa trace ne puisse être véritablement retrouvée. 

Sa voiture, une Dacia Logan blanche, reste elle aussi introuvable. Un an après, les recherches continuent : "tout est toujours actif pour se donner les moyens d'espérer la retrouver vivante, ou d'expliquer les circonstances de son décès si l'issue lui a été fatale". 

Le juge d’instruction a été saisi par le parquet en 2023. Et ce mardi 19 février, l’avocat de la famille a déposé plainte pour "enlèvement et séquestration".