Double meurtre en Aveyron : un retraité jugé pour avoir assassiné sa soeur et son beau-frère

Le sexagénaire est jugé devant la Cour d'assises de Rodez pour le double assassinat de sa sœur et de son beau-frère en 2019. Un crime sanglant sur fond de conflit de succession. Le retraité, qui ne cesse de plaider la légitime défense, risque la perpétuité.

Le 22 mars 2019, Joël Ayral se rend à la gendarmerie. Arrivé devant les officiers, il avoue avoir sauvagement tué sa sœur et son beau-frère un peu plus tôt dans la soirée. Détenu depuis à la maison d’arrêt de Montpellier, son procès s’ouvre ce lundi 6 février devant la Cour d’assises de l’Aveyron à Rodez, soit près de quatre ans après ce double assassinat aux allures de drame familial.

Une histoire de succession

Les faits se sont déroulés à Castelnau-de-Mandailles, un petit village calme proche d’Espalion. Joël Ayral, retraité de 62 ans à l’époque, est en conflit avec sa famille depuis de nombreuses années à propos d'une succession et d’un empiètement sur une propriété. La querelle dépasse le cadre familial, frère et soeur vont se livrer à une véritable bataille judiciaire qui finira par avoir raison de Joël.

Le retraité raconte aux gendarmes que c'est justement pour se conformer à la dernière décision du tribunal qu’il s’est rendu sur les lieux du crime ce vendredi soir, afin de tailler certains arbres qui dépassaient sur le terrain voisin. C’est à ce moment qu’une dispute éclate entre Joël et sa sœur Henriette et son époux Firmin, respectivement âgés de 78 et 80 ans.

Après avoir reçu plusieurs coups de barre sur la tête de la part du couple d’agriculteurs, Joël rapporte avoir riposté par instinct de survie. Le couple est retrouvé mort dans un bain de sang, chacun présentant de multiples plaies à la tête notamment causées par une cisaille qu’utilisait Joël pour tailler les arbustes. Une scène de crime insoutenable pour le maire qui, choqué par le drame, avait succombé d’une crise cardiaque au lendemain des faits.

L’ancien technicien informatique, qui plaide la légitime défense depuis le début, encourt la perpétuité.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité