Environnement. Premières restrictions sur les prélèvements de l'eau et usage à partir du milieu naturel en Aveyron

Le mois de juin et le début de la période de l’étiage signent les premières mesures de restrictions sur les prélèvements d’eau et usage à partir du milieu naturel, qui entre en vigueur le 17 juin.

Comme toujours, le mois de juin est le top départ de l’étiage, qui est une période sensible pour les usages liés à l’eau potable et aux prélèvements dans le milieu naturel (cours d'eau, forage, puits, plan d'eau connecté). Une période qui s’étend jusqu’au 31 octobre et qui oblige la mise en place, de manière systématique et quel que soit le niveau de sécheresse, et des mesures éventuelles de restrictions adaptées à la situation.

"Ces mesures d’anticipation, mises en place en concertation avec la profession agricole depuis déjà plusieurs années, concernent huit bassins versants dits sensibles du département et sont étendues à l’ensemble des prélèvements et usages de l’eau à partir du milieu naturel (voir carte ci-dessous). Elles ont montré leur efficacité, notamment en 2022, en permettant de retarder l’application de mesures de restrictions plus sévères (niveau crise) sur le département", indique la préfecture de l'Aveyron dans un communiqué de presse. 

Pas de restriction sur les usages à partir des réseaux d'eau potable

Cependant, pour l’heure, il n’est toujours pas question de restriction sur les usages à partir des réseaux d’eau potable, nous indique la préfecture de l’Aveyron. Cependant, des mesures locales peuvent toujours être prises au niveau des communes, si la situation l’exige, sur tout ou une partie du territoire de la commune.

Les derniers orages et pluies diluviennes qui se sont abattus sur le département sont bénéfiques. "Toutefois, on observe des disparités importantes sur le département. Si la majeure partie du territoire connaît une situation plutôt favorable, le sud du département enregistre toujours un déficit pluviométrique conséquent", souligne la préfecture.

Restrictions pour les prélèvements en milieu naturel sur 8 bassins

En cohérence avec les décisions prises dans les autres départements voisins, et au vu de la situation des bassins versants de l’Orb (niveau d’alerte) et de l’Hérault (niveau de vigilance), la mise en place de mesures de restrictions pour les prélèvements en milieu naturel est nécessaire.

Les 8 bassins versants concernés sont :

  • Dourdou de Conques ;
  • Diège ;
  • Aveyron source et son bassin ;
  • Aveyron médian et son bassin ;
  • Serène et ses affluents ;
  • Dourdou de Camares amont & Len
  • Rance


La préfecture tient également à signaler que "indépendamment de la situation pluviométrique favorable de ces dernières semaines et de l’état d’humidité des sols, les Aveyronnaises et les Aveyronnais sont invités à la sobriété dans la consommation d’eau pour tous les usages, que ce soit à partir des réseaux d’eau potable ou dans le cadre de prélèvements dans le milieu naturel."