Incendie en Aveyron : pourquoi l'arrivée des orages pourrait compromettre l’action des pompiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot avec AFP

La fin de l'épisode caniculaire et la pluie apportent un relatif répit aux pompiers face aux incendies. En Aveyron, le feu est toujours en cours à Mostuéjouls. Une vague orageuse dont les effets sont aussi attendus que redoutés traverse le pays.

Entre la Lozère et l'Aveyron, autour du village aveyronnais de Mostuéjouls, le feu, qui semblait samedi "en voie d'être circonscrit et prochainement éteint", a connu une reprise "virulente" ce weekend. 

Selon la préfecture aveyronnaise, quelque 500 hectares supplémentaires ont été "consumés" depuis samedi, portant à 1.260 le total depuis lundi. L'évacuation préventive d'au moins 1.000 personnes qui résident dans les environs a été décidée samedi. 

Risques de crue et d’impacts de foudre à cause des orages 

Une amélioration est toutefois attendue dimanche grâce à des conditions météorologiques qui semblaient "nettement plus favorables" aux plus de 600 pompiers toujours mobilisés, a expliqué la préfecture de l’Aveyron. 

Mais l'effet des orages sur les incendies est incertain. Notamment en raison des impacts de foudre et des bascules de vent. Ces phénomènes pourraient aussi bien accroître les flammes que les risques de crue dans les prochaines heures. "Malgré cette pluie providentielle, le feu n'est pas fixé, ni maîtrisé. Les sapeurs-pompiers restent positionnés aux endoits stratégiques", a indiqué la mairie de Mostuéjouls ce dimanche. 

En France, 7 départements sont passés en vigilance orange orages, selon le dernier bulletin de Météo-France. 

Les pompiers se disent “au bord de la rupture”

Actuellement en vacances au fort de Brégançon (Var), le président de la République Emmanuel Macron a annoncé dimanche qu'il allait réunir l'ensemble des acteurs des départements concernés, une fois les feux éteints, afin de réfléchir au "modèle de prévention et de lutte contre les incendies" en France. 

Une initiative qui intervient alors que les pompiers, très sollicités depuis le début de l'été, se disent "au bord de la rupture". Dans une tribune publiée sur le site du Journal du Dimanche les organisations de pompiers réclament plus de moyens financiers. Face à un "changement climatique (qui) va s'inscrire dans la durée et nous frapper tous de plus en plus fort", "les

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité