Incendie en Aveyron : 600 hectares supplémentaires brûlés à Mostuéjouls, les évacuations se poursuivent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot .

600 hectares sont partis en fumée à Mostuéjouls en une seule journée, ce qui porte à 1300 hectares de surface brûlée dans la zone depuis le début de l’incendie. Selon les autorités, "le feu est actif et non fixé".

En l’espace de vingt-quatre heures, “au moins 500 hectares supplémentaires ont brûlé” à Mostuéjouls, annonce la préfecture de l’Aveyron ce dimanche 14 août. Ce matin, le chiffre était de 600 hectares carbonisés. Ce dimanche, “le feu continue de se propager à l’est en direction de la Lozère”, précisent les autorités. 

Poursuite des évacuations

Alors que le feu progresse très rapidement, l'évacuation par la gendarmerie de hameaux et d’habitants de la région de Mostuéjouls est toujours en cours. Sont concernées les communes de Comayras, Le Vors, Mostuéjouls, les lieux dit de La Combaurie et La Muse, le Mas de Lafon et Liaucous

Sur l’ensemble des personnes déplacées, plusieurs familles ont déjà été accueillies à la 13e DBLE La Cavalerie pour leur mise à l’abri”, annonce la préfecture de l’Aveyron. Au moins 1 000 personnes seraient toujours en cours ou en attente d’évacuation. Depuis lundi, près de 3 000 personnes ont été secourues et évacuées. 

700 pompiers mobilisés 

La pluie cette nuit a été insuffisante pour permettre la fin totale du feu. Les températures baissent, ce qui devrait améliorer la situation, estiment les autorités. Selon les secours, il n’y a, a priori, pas d’habitation touchée par les incendies, ou peut-être une, mais légèrement. 

La zone en feu fait partie de la forêt. L’environnement est dense et compte des pentes escarpées, ce qui le rend très difficile d’accès. Au vu des conditions actuelles, 700 sapeurs-pompiers sont toujours mobilisés sur place. 

En raison de toutes les contraintes naturelles, les secours annoncent qu’il est impossible d’intervenir avec les moyens aériens avant 10 heures car “le plafond est trop bas”. Les pompiers espèrent toutefois une fenêtre dans la matinée. Une reconnaissance aérienne devait avoir lieu ce matin à 8h pour faire le point sur l’étendue des dégâts.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité