• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Je vais te tuer” : un joueur de rugby de Viviez (Aveyron) frappe un arbitre de touche

Cette photo prise quelques instants après l'agression montre l'arbitre de touche encore sonné par le coup de poing
Cette photo prise quelques instants après l'agression montre l'arbitre de touche encore sonné par le coup de poing

Le talonneur de Viviez, en finale dimanche de deuxième série régionale d'Occitanie, a porté un coup de poing à un arbitre de touche et proféré à son encontre des menaces de mort. Il risque la suspension à vie.  

Par Fabrice Valery

La violence n'a pas de place dans le rugby amateur. Un joueur de AO Viviez (Aveyron) risque la suspension à vie après avoir frappé un arbitre de touche. 

Dimanche, lors de la finale du tableau B de seconde série, entre Viviez et Hers-Lauragais (Haute-Garonne), qui se déroulait sur le terrain de Valence d'Albi, dans le Tarn, le talonneur a frappé un arbitre de touche au visage le menaçant également d'un "je vais te tuer" répété à plusieurs reprises.

Match interrompu à la 73ème minute

Le joueur avait été maîtrisé par ses coéquipiers, l'arbitre étant ensuite protégé par le service d'ordre du stade de Valence d'Albi. Le match a d'ailleurs été interrompu définitivement à la 73ème minute, après une bagarre dans les tribunes entre supporters, comme on le voit sur cette vidéo :
Cette histoire a été particulièrement bien racontée sur le site internet rugbyamateur.fr qui revient en détail sur le déroulement de cette rencontre et ce qui a conduit l'arbitre de touche, Alex Cassan à être victime de cette agression.

Plainte déposée à la gendarmerie

Contacté par France 3 Occitanie, Alex Cassan nous a indiqué avoir passé 7 heures aux urgences du centre hospitalier de Castres pour examen dimanche soir. Il a bénéficié d'une interruption temporaire de travail (ITT) d'un jour. 

Il a ensuite déposé plainte à la gendarmerie de Labruguière (Tarn), pour "violences sur personne chargée d'une mission de service public et menaces de mort". 

C'est extrêmement choquant. J'ai indiqué que le ballon était sorti en touche en faveur de Hers Lauragais. Le joueur de Viviez est venu vers moi contester ma décision. Je lui ai demandé de se mettre à dix mètres et c'est là qu'il m'a insulté. L'arbitre de champ l'a très bien entendu et lui a attribué un carton rouge. Il s'est alors dirigé vers moi, menaçant, mais je n'ai pas reculé car je ne pensai pas qu'il allait me frapper. J'ai pris un coup de poing entre la tempe et la machoire. Et il s'est mis à hurler "je vais te tuer". Sans l'intervention de ses coéquipiers et de la sécurité du stade je ne sais pas ce qui se serait passé" (Alex Cassan, arbitre agressé)

Into​​​​​​lérable

L'arbitre déplore ce type d'attitude. "Depuis 3 ans environ, explique celui qui ne veut pas renoncer à l'arbitrage malgré cette agression, il y a des gens sur les terrains du rugby amateur qui pètent les plombs et qui s'en prennent physiquement aux arbitres. C'est intolérable. Quel exemple pour les jeunes, pour les enfants en tribune, pour les jeunes arbitres qui débutent comme cela était le cas dimanche avec nous !"

L'arbitre ne demande pas de sanction. Selon nos informations, la commission de discipline de la Ligue d'Occitanie de rugby se réunissait ce jeudi pour examiner notamment ce cas. Le joueur aveyronnais risque la suspension à vie. 

Après la plainte déposée par l'arbitre, il risque également une condamnation pénale.
 

Sur le même sujet

Perpignan : le MEDFEL 2019 mise sur les fruits et légumes bio

Les + Lus