• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Que va devenir Haute, la vache Aubrac égérie du Salon de l'agriculture ?

Haute au Salon International de l'agriculture de Paris. / © MaxPPP
Haute au Salon International de l'agriculture de Paris. / © MaxPPP

Le 55 ème Salon International de l'agriculture de Paris a fermé ses portes ce dimanche. Plus de 670 000 visiteurs ont pu admirer la belle Haute, la vache Aubrac vedette de cette édition 2018. Elle vient de rentrer chez elle. On vous donne de ses nouvelles.

Par J.V

Elle a été sous le feu des projecteurs pendant 10 jours, Haute, la belle Aubrac de 4 ans vient de rentrer chez elle. Dès la fermeture du Salon International de l'agriculture dimanche soir, elle a donc repris la route avec son veau Olympe et ses copines, direction le plateau de l'Aubrac. Après 10 heures de route, Haute est bien arrivée chez elle, fatiguée mais heureuse.
Son éleveur, Thibaut Dijols nous a confié ''qu'à la fin, elle était un peu agacée par toute cette agitation autour d'elle. Mais désormais, elle a son veau Olympe tout le temps à ses côtés et elle va pouvoir remanger du foin de l'Aubrac à volonté." La priorité, désormais, est de la laisser dehors pour profiter du grand air et se dégourdir les pattes. Mais comme une vraie Miss, son statut d'égérie du Salon International de l'agriculture l'oblige à honorer certains événements. 

Egérie pendant toute l'année 2018


Après quelques jours au calme dans son pré, Haute fera sa première sortie le week-end prochain à Laguiole pour le festival des boeufs gras. Autre grand rendez-vous auquel la vache devra participer, c'est la fête de la transhumance à Aubrac le dimanche 27 mai. Thibaut Dijols, compte d'ailleurs y voir le Président Macron. A l'occasion du Salon, l'éleveur avait lancé une invitation au Président de la République pour que ce dernier participe à l'évènement !
Viendra ensuite le concours national de la race Aubrac qui se tiendra les 22 et 23 septembre 2018 à Laissac. Haute devrait y remporter quelques prix.

Un bel avenir de génitrice 


Remarquée pour ses qualités de vache Aubrac ''parfaite'', Haute à un avenir d'animal reproducteur tout tracé. Déjà mère de plusieurs veaux, Haute devrait encore donner naissance à plusieurs petits, au capital génétique exceptionnel. Thibaut Dijols, son éleveur, a bien l'intention de la conserver dans son élevage. 
Haute a donc de belles années devant elle. Mais pour l'instant, elle reprend le cours normal de son existence paisible, sur ses terres Aveyronnaises. 





Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus