Rave party, teknival et autre rassemblement festif musical interdit jusqu'à la fin du mois dans l'Aveyron

Le département de l'Aveyron et notamment le plateau du Larzac sont prisés des "teufeurs" et amateurs de scène musicale en toute liberté. Mais la préfecture ne veut pas en entendre parler jusqu'à la fin du mois de mai. Tous les rassemblements festifs musicaux sont désormais interdits.

Les rassemblements festifs musicaux de "type rave party, free party ou teknival" sont interdits jusqu'au 31 mai dans l'Aveyron, a indiqué la préfecture du département, ce mardi 7 mai 2024. Les autorités justifient cette interdiction, notamment par des risques de troubles à l'ordre, sécurité et salubrité publique.

Aucune déclaration préalable de faite

"Des rassemblements festifs à caractère musical non autorisés et de grande ampleur sont susceptibles de se dérouler en Aveyron du 26 avril au 31 mai 2024, a souligné la préfecture auprès de l'AFP. Mais, à ce jour, aucune manifestation de ce type n'a fait l'objet d'une déclaration préalable".

Autrement dit, l'organisation d'une rave party ou de toute autre manifestation de ce genre, constitue un délit pour les services de l'État. La préfecture de l'Aveyron justifie également cette interdiction par des risques de "troubles graves à l'ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publique que présenterait un tel rassemblement."

3000 fêtards en avril sur le Larzac

La dernière gigantesque rave-party date du 13 et 14 avril 2024. Elle s'est déroulée près des "arbres de la liberté, site commémorant la Révolution française. Un signe de tête à l'esprit de liberté qui inspire de tels rassemblements", racontait un jeune participant sur ses réseaux sociaux.

"Les raves rassemblent de vieux punks, néo-hippies, queer, chefs de parti, le tout sans jugement. Ils permettent aux gens d'exprimer leur être le plus étrange - le plus vrai -, offrant à leurs partenaires l'acceptation que la société leur refuse habituellement", expliquait encore l'un des participants.

Selon la sous-préfète de Millau, Véronique Martin Saint-Léon, jusqu'à 3000 fêtards environ, dont "un nombre important d'Italiens et d'Espagnols", s'étaient ainsi retrouvés entre Millau et La Cavalerie, dans le sud du département.

Le rassemblement s'était terminé sans incident majeur, encadré par des équipes de la protection civile et les forces de l'ordre.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité