Sécheresse en Aveyron : des camion-citerne ravitaillent en eau les communes en situation critique

Publié le Mis à jour le

Des livraisons d’eau par camion-citerne sont en cours à Carladez dans l’Aveyron. Elles doivent permettre de pallier le risque de pénurie d’eau dans plusieurs secteurs. Dans le département, les restrictions des usages de l’eau sont déjà en vigueur.

La communauté de communes de l’Aubrac, Caladez et Viadène tire la sonnette d’alarme. Les réserves en eau potable de la région sont au plus bas. L’approvisionnement en eau potable de plusieurs secteurs du territoire pourrait venir à manquer.

Pour tenter de prévenir toute pénurie d’eau, la communauté de communes, qui regroupe une vingtaine de communes et plus de 10 000 habitants aveyronnais, appelle tous les usagers à limiter leur consommation au “minimum vital”.  “Une rotation quotidienne de camion-citerne est effectuée pour alimenter en eau le territoire depuis le plateau de l’Aubrac”, indique la communauté de communes. 

Au total,168 000 litres d’eau de source en provenance de Laguiole sont amenés chaque jour par camion-citerne jusqu’à l’usine d’eau potable de Thérondels. Ces livraisons doivent alimenter tout le Carladez, qui compte 3 000 habitants en temps normal. Ce chiffre double durant l'été avec l'arrivée des touristes.

Des réserves d’eau presque vides

Le point de rupture pour la distribution de l’eau est imminent” alerte dans un communiqué la communauté de communes de l’Aubrac, Carladez et Viadène dans l'Aveyron. D'après leurs informations, les réserves d’eau dans cette région sont dans une “situation très critique”. 

En raison : “le réchauffement climatique, la faible quantité d’eau tombée depuis le début de l’année 2022". Un communiqué pointe aussi du doigt les usages parfois non conscients d’une ressource qui paraît abondante”. 

Une utilisation de l'eau encadrée

Pour tenter de prévenir toute pénurie d’eau potable, la communauté de communes appelle tous les usagers à limiter leur consommation d'eau au “minimum vital”. 

Face à cette situation, l’eau potable disponible doit être strictement réservée à "l'alimentation humaine et l’abreuvement animal dans les exploitations agricoles", liste la communauté de communes. 

Renforcement des restrictions en vigueur 

Un arrêté préfectoral en date du 30 juillet restreint déjà l’usage de l'eau dans l’ensemble du département de l’Aveyron. Mais ce jeudi 4 août, la communauté de communes entend “dépasser les restrictions imposées par cet arrêté préfectoral”, qui limite déjà les prélèvements en eau dans plusieurs zones.

La préfecture de l’Aveyron a aussi annoncé le renforcement de ces limitations à compter du samedi 6 août. “Chacun est donc appelé au civisme et à la responsabilité pendant cette période de crise”, rappelle la communauté de communes de l'Aubrac, Carladez et Viadène.