Un bateau-citerne alimente en eau potable les îles de Porquerolles et de Port-Cros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars & Aline Métais

Avec la sécheresse en cours, certaines collectivités ont recours à des camions-citernes pour pallier les manques en eau. Au large de Toulon, c'est un bateau-citerne qui alimente en eau potable les îles de Porquerolles et de Port-Cros. Le Saint-Christophe est le Saint-Bernard des îles varoises.

Porquerolles, un paradis de 12 km², la plus grande des 3 îles situées au large d'Hyères dans le Var.

200 habitants y vivent à l'année et plus de 15.000 par jour en période estivale. Une charte mise a été mise en place en juillet 2021 avec l'accord des 12 compagnies maritimes qui desservent l'île en limite l'accès l'été.  Pas plus de 6 000 touristes par jour, soit moitié moins des pics de fréquentation qu'a pu connaître Porquerolles.

Porquerolles possède une seule source d’approvisionnement naturelle en eau : un réservoir de 1.000 mètres cubes alimenté par les forages. Une nappe qui l'hiver répond aux besoins des résidents. 

Mais pour la préserver et répondre à la demande, il faut l'été trouver une autre solution. "L'hiver, l'île de Porquerolles arrive à subvenir à ses besoins par ses nappes, quand il y a beaucoup moins de tourisme. Mais là, elle n'a pas pu à cause d'un déficit de pluviométrie", nous précise François Malfoy  le gérant du Saint-Christophe.

Le complément arrive donc par ce bateau-citerne, deux fois par jour. Soit au total, 760 mètres cubes par jour.

Depuis 2004, son bateau-citerne ravitaille en eau potable les îles de Porquerolles et de Port-Cros.

Cette année, à cause des températures très élevées, son navire a été sollicité plus tôt dans l'année : "Déjà l'été, on peut amener jusqu'à 760 000 litres par jour, mais là il y a davantage de besoins en eau", explique-t-il.

Avant on commençait les rotations sur Porquerolles à partir de mi-juin : cette année, on a commencé les rotations sur Porquerolles à partir du 23 février ! Je pense que je vais continuer jusqu'en novembre. Les saisons sont de plus en plus longues.

François Malfoy, gérant du bateau-citerne.

Les îles de Porquerolles et de Port-Cros sont placées en alerte sécheresse depuis le 1er juin 2022 par la Préfecture du Var. 

Mais pour François Malfoy, la demande ne semble pas plus forte cette année : "nos fréquences avec M. Crépin qui est le capitaine habituel du navire, restent les mêmes : 7 sur Porquerolles chaque semaine et 2 sur Port Cros".

Le Saint-Christophe... Saint-Bernard des mers? 

Construit en 1950, le "Saint Christophe" a la lourde tâche donc d'être "la fontaine des îles" et d'y assurer ce ravitaillement par voyage de 400 m3.

Les ports ne peuvent pas accueillir des bateaux de plus gros tonnage, il  est actuellement le seul bateau disponible dans la région.
Il faut environ 8 heures pour faire son remplissage au quai des Salins d'Hyères, 8 heures pour le vider au quai de Porquerolles et 11 heures au quai de Port-Cros .

C'est la société  Suez qui finance ce service pour Port-Cros et la Métropole Toulon Provence Méditerranée pour Porquerolles. 

Bientôt une canalisation ?

Une gestion de l'eau, ou plutôt de sa pénurie, est donc comme souvent sur les îles, problématique. Un projet de canalisation sous-marine est dans les tuyaux depuis plusieurs années. Il se nomme : "Sealine."

Il s'agit d'une canalisation sous-marine permettant d'alimenter l'île de Porquerolles en eau potable et ce dès l'été 2023.

Dès 2002, la ville d’Hyères a initié une réflexion sur l’alimentation en eau potable de l’île de Porquerolles, mais "la sensibilité du secteur n’avait pas permis de trouver une solution définitive" comme indiqué dans le rapport d'enquête publique du mois de mars dernier :

 

  • En 2004, suite à une période de sècheresse, un navire citerne est affrété pour transporter de l’eau potabilisé provenant du continent ; parallèlement, un arrêté de limitation des usages de l’eau est signé par le maire.
  • De 2006 à 2010, la mise en place d’une canalisation sous-marine est décidé mais n’aboutira pas.
  • En 2011, à l’occasion du nouveau contrat de délégation du service de l’eau potable, le délégataire propose la construction sur l’île d’une station de dessalement, projet qui sera abandonné.
  • De 2015 à 2018, la réflexion se poursuit, et la compétence de l’eau potable est transférée à MTPM à sa création.
  • Dès 2018, une analyse multi critères fait ressortir que la canalisation est la meilleure solution, les études préliminaires sont lancées.
  • En 2019 les différents dossiers sont déposés.
  • De 2019 à 2022, les études permettent de déterminer le tracé de la canalisation.
  • En 2022 l’enquête publique est lancée.

L'activité du Saint Christophe est pour l'instant prévue par un contrat jusqu'à fin 2023, "selon l'avancé du projet Sealine, elle pourrait passer en délégation de service public" précise le capitaine.

Les interdictions

A Porquerolles et à Port Cros seront interdits car en niveau d'alerte "crise" : le lavage des voies, des véhicules automobiles, des coques et des ponts de bateaux sauf opération de carénage, l’arrosage des pelouses, et celui des fleurs, massifs floraux, arbres, arbustes et jardins potagers en journée de 9 heures à 19 heures.