• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Campagne anti-migrants de Ménard: les affiches humanistes bientôt dans les rues de Béziers

Le visuel de l'affiche "humaniste" qui sera bientôt dans les rues de Béziers / © Kiss Kiss Bank Bank
Le visuel de l'affiche "humaniste" qui sera bientôt dans les rues de Béziers / © Kiss Kiss Bank Bank

Une campagne de financement participatif avait été lancée à la mi-octobre sur internet pour contre-attaquer les affiches anti-migrants de Robert Ménard, maire de Béziers. Elle a rencontré un franc succès. La campagne d'affichage devait être lancée la semaine prochaine. Elle est un peu retardée.

Par Zakaria Soullami


Le lancement de la campagne d'affichage qui était prévu la semaine prochaine est retardé par les afficheurs, annonce "The Wagabonds" l'association culturelle basée en Charente.

Le visuel de l'affiche "humaniste" dévoilé


Nous ne pourrons donc pas voir ces affiches "humanistes" dans les rues de Béziers, dans l'Hérault, dès la semaine prochaine. Mais le visuel a déjà été dévoilé par l'association. Les slogans seront, eux, publiés dans un second temps, précise l'association.

Le visuel de l'affiche "humaniste" qui sera bientôt dans les rues de Béziers / © Kiss Kiss Bank Bank
Le visuel de l'affiche "humaniste" qui sera bientôt dans les rues de Béziers / © Kiss Kiss Bank Bank

 

"Bienvenue à tous"


Plusieurs internautes avaient réagi aux affiches anti-migrants du maire de Béziers Robert Ménard en proposant d'autres affiches. Des affiches pour l'accueil des migrants, sur lesquelles on peut notamment lire "Bienvenue à tous".

 

Le "contre-pied" des affiches anti-migrants de Ménard


Le but de "The Wagabonds" :" recueillir suffisamment de fonds pour placarder sur 31 panneaux publicitaires de la ville héraultaise des grandes affiches prenant le contre-pied de celles apposées par la municipalité d'extrême-droite.". Leur objectif est largement atteint !

5860 € collectés


5860 € ont été collectés et 346 personnes ont participé à cette campagne de financement dont l'imitateur humoriste Gérald Dahan. "On ne peut pas apprendre à nos enfants l'histoire de ceux qui ont fermé les yeux sur ce qui s'est passé dans les années 40 d'un côté et de l'autre laisser se propager à nouveau dans les esprits un fascisme qui ne dit pas encore son nom mais qui a de moins en moins de complexes.", a commenté Gérald Dahan.

A lire aussi

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus