Ce qu’il faut savoir avant de partir en Espagne : les mesures prises face à la Covid-19 de l’autre côté des Pyrénées

Restrictions de déplacements entre régions, couvre feu moins strict qu’en France, bars et restaurants ouverts avec jauges de capacités maximales et horaires restreintes … Le point sur les mesures sanitaires en vigueur en Espagne.

En Espagne, les mesures de restrictions sont décidées au niveau régional et restent globalement moins strictes qu'en France.
En Espagne, les mesures de restrictions sont décidées au niveau régional et restent globalement moins strictes qu'en France. © Pau Barrena / AFP

En Espagne, pays en état d’alerte sanitaire depuis le 25 octobre 2020, les mesures restrictives de lutte contre l’épidémie de Covid-19 sont prises au niveau régional, en fonction des données épidémiologiques locales. Elles sont régulièrement adaptées à l’évolution de la situation et changent donc rapidement. Le point sur les mesures actuelles en vigueur :

Selon le ministère des affaires étrangères, « il est fortement déconseillé de se rendre en Espagne depuis la France pour tourisme ou des activités de loisirs ». Des contrôles sont probables à l’entrée sur le territoire espagnol et en cas d’incapacité à justifier son projet de séjour, les voyageurs peuvent se voir opposer un refus d’entrée sur le territoire.

Test PCR mais pas de quarantaine 

Pour les voyageurs français, un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol, par voie aérienne ou maritime uniquement. Une amende est prévue en cas de non présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur. L’ensemble du territoire est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui prévoient notamment le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public et le respect des gestes barrières.

Restrictions de déplacements

Couvre-feux et rassemblements

Un couvre-feu est en vigueur sur tout le territoire. Les horaires varient selon la région, mais la restriction reste moins étendue qu'en France. Le couvre-feu s’étend généralement de 22 ou 23 h à 6 ou 7 h du matin.

Dans la plupart des régions, les rassemblements sont limités à 4 ou 6 personnes qui ne sont pas du même foyer, dans l’espace public comme privé.

Bars, restaurants et commerces « non essentiels »

En Espagne, les bars, restaurants et commerces catégorisés comme « non essentiels » sont globalement ouverts, avec des restrictions variables selon les régions. Peuvent varier : les jauges de capacité, les horaires ou encore si l’accès est possible à l’intérieur ou uniquement en terrasse.

Cette modulation des règles en fonction de l’incidence du COVID-19 se fait de façon rapide et locale, et semble participer de façon efficace à la gestion de l’épidémie en Espagne. L’incidence y est actuellement inférieure à celle observée en France, alors même que les bars, restaurants, institutions culturelles et établissements sportifs sont ouverts dans de nombreuses communautés autonomes.

Avis du Conseil scientifique du 11 mars 2021

En Andalousie par exemple, l’ouverture de ces lieux est conditionnée au taux d’incidence des municipalités. Ainsi, 7 municipalités andalouses ont actuellement une incidence supérieure à 1 000 pour 100 000 sur 14 jours. Dans celles-ci, les bars, restaurants et commerces « non essentiels » sont fermés.

En raison de la diminution de l’incidence observée au mois de février dans le pays, certaines régions ont assoupli les règles. En Galice par exemple, les centres commerciaux ont pu rouvrir les week-ends.

Lieux culturels

Les musées sont ouverts avec une jauge de capacité maximale de 30 à 50 % selon les régions.

Les cinémas et les théâtres sont également ouverts, avec des jauges variables.

Toutes ces mesures étant évolutives, il est recommandé pour les connaître en temps réel de consulter le site du ministère espagnol de la santé (en espagnol).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne international covid-19 santé société tourisme économie