Chaleur : pic d'ozone dans le Gard, l'Aude et les Pyrénées-Orientales

AIR Languedoc-Roussillon, organisme chargé de mesurer la qualité de l’air dans la région, a observé un dépassement du seuil de pollution par l’ozone ce mardi dans le Gard, l’Aude et les Pyrénées-Orientales. Les précautions à prendre.

L'ozone n'a pas besoin de canicule pour sévir.
Ce polluant d'origine chimique, qui se forme sous l'effet du rayonnement solaire était présent dans l'air aujourd'hui dans les PO, l'aude et le Gard. Le seuil d'information des populations sensibles a été dépassé dans ces 3 départements.
Il s'agit là d'un pic, ponctuel. 

Pour la chaleur comme pour la pollution les consignes sont identiques. Il faut éviter de s'exposer et plus encore de s'agiter aux heures les plus chaudes de la journée.

Reportage Sandrine Navas


Les températures sont supérieures aux moyennes de saison mais ce n'est pas la canicule pour l'instant dans la région.
Si les valeurs diurnes atteignent facilement 36 degrés, les nuits sont relativement fraîches, autour de 20 degrés, ce qui permet aux organismes de se ressourcer.
Mais selon Méteo France, ça pourrait se corser dès Jeudi principalement dans l' Aude et le Roussillon!

Carte de vigilance ozone en Languedoc-Roussillon


Les recommandations des préfectures de l'Aude et des Pyrénées-Orientales :

  • limiter les sorties durant l’après-midi et les activités physiques en plein air pour les populations vulnérables
  • reporter les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis 
  • privilégier pour les trajets courts les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo)