Champions Cup : Toulouse tout proche des quarts, les espoirs de Montpellier évaporés

Les Montpelliérains recevaient le Stade Toulousain ce samedi 14 décembre au GGL Stadium pour le match retour / © Pascal GUYOT / AFP
Les Montpelliérains recevaient le Stade Toulousain ce samedi 14 décembre au GGL Stadium pour le match retour / © Pascal GUYOT / AFP

Le Stade Toulousain a quasiment validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe après avoir battu Montpellier sur son terrain en match retour (26-18). Derniers de leur poule, les Héraultais son éliminés du championnat.

Par ED avec AFP

Il touche au but, le Stade Toulousain. Les champions de France en titre ont quasiment validé leur billet pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe après avoir engrangé une quatrième victoire en autant de journées, samedi 14 décembre sur le terrain de Montpellier. Battus 26-18, les Héraultais sont, de leur côté, éliminés.

Les Rouge et Noir (18 pts) ont ainsi creusé un écart irrémédiable dans la poule 5 par rapport à Gloucester (9 pts), le Connacht (8 pts) et Montpellier (5 pts). Le premier de chaque poule est qualifié pour les quarts de finale, ainsi que les trois meilleurs deuxièmes.

La qualification, pas encore mathématiquement dans la poche, sera acquise avec une seule victoire lors des deux dernières journées en janvier, sur la pelouse du Connacht ou à domicile contre Gloucester. 

Battu dimanche dernier lors du match aller (23-9), le MHR a cette fois fait meilleure figure, mais a cédé devant les Toulousains qui ont marqué sur quasiment chacune de leurs incursions dans le camp adverse.

D'abord un contre conclu par Romain Ntamack (15e), puis un doublé de Rory Arnold, sur une touche jouée rapidement (33e) puis une interception (48e, 21-13), et enfin un essai en coin de Lucas Tauzin à la 80e, offrant à son équipe le point de bonus offensif et privant les Héraultais d'un bonus défensif mérité.

Louis Picamoles blessé au genou, sa saison en danger

L'ancien international et capitaine de Montpellier, Louis Picamoles, s'est blessé au genou, sans doute gravement, dès la 3e minute du match. Il s'est blessé tout seul sur un appui après une prise de balle. 

Il a été évacué sur une civière après s'être tenu la tête entre les mains et pourrait voir sa saison (sa carrière ?) terminée si les examens révélaient une grave blessure.

Formé au MHR, Picamoles y était revenu à l'été 2017 après huit ans passés à Toulouse (2009-2016) puis à Northampton (2016-2017).
 

Sur le même sujet

Les + Lus