Confinement : les propositions de la région Occitanie pour aider le commerce de proximité

Taxer les géants de l'e-commerce, laisser aux préfets le soin de décider de la fermeture ou non d'un magasin qui ne vend pas des biens essentiels, ce sont quelques unes des propositions de la région Occitanie pour venir en aide au commerce local pendant le confinement.
Place du Capitole à Toulouse pendant le confinement
Place du Capitole à Toulouse pendant le confinement © X. De Fenoyl/MAXPPP
La présidente de la région Occitanie a présenté ce mercredi 4 novembre des mesures et des propositions pour aider le commerce de proximité.
Après la polémique sur la fermeture de tous les commerces non alimentaires ne vendant pas de biens essentiels, Carole Delga propose notamment de laisser aux préfets des départements le soin de décider qui peut rester ouvert ou non. En lien bien sûr dit-elle avec les élus et le secteur économique.

"On ne peut pas continuer avec ces différenciations entre le commerce de proximité et la grande distribution" dit la présidente de Région. Elle explique que les commerçants ont fait un gros travail pour que les consommateurs puissent faire leurs courses en toute sécurité notamment en limitant le nombre de personnes dans leur boutique.

On ne peut pas faire de généralisation, la situation sanitaire par exemple dans le Gard ou dans le Gers n'est pas du tout la même. Donc il faut avoir du sur mesure.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie

Une taxe sur les géants du e-commerce

Carole Delga demande aussi au premier ministre de mettre en place une contribution exceptionnelle Covid sur les géants de l'e-commerce
"Ce n'est pas acceptable dit-elle, qu'il y ait des centaines de millards d'euros de chiffres d'affaires qui se fassent et qu'il n'y ait pas une taxation."
Cette taxation propose-t-elle serait attribuée à un fonds pour aider à la relance du commerce de proximité.

Des sites pour consommer local

Une plateforme mise en place au printemps lors du premier confinement pour référencer les producteurs est désormais ouverte aux restaurateurs pour la livraison à domicile ou la vente à emporter. Ce site baptisé Tousoccitariens permet au consommateur de trouver des denrées alimentaires à proximité de chez lui. 4300 agriculteurs sont déjà référencés.
Une autre plateforme, "Dans ma zone", sera à disposition du grand public le 12 novembre. Elle permettra de trouver tout ce qui se vend localement en dehors de l'alimentaire. 
 
Les commerçants peuvent aussi demander des aides à la Région pour améliorer la digitalisation comme le "click and collect".
Enfin la Région va également prendre en charge une partie des loyers des commerçants.

L'objectif est de s'adapter au contexte et aux différentes filières a indiqué Carole Delga. Un numéro unique est mis en place pour l'ensemble des entreprises pour informer sur les aides de l'Etat, de la Région et de l'urssaf : 0805 18 19 20 (ouvert de 8h 30 à 12 H 30 et de 13 H 30 à 17 H 30).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société politique