Cet article date de plus de 7 ans

La construction, c'est féminin

En Languedoc-Roussillon, une vingtaine de femmes artisans du bâtiment se sont regroupées dans l'association Bâtir au Féminin. Leur objectif : faire tomber les préjugés et susciter des vocations. Notre équipe a rencontré deux d'entre elles, en plein chantier.
Isabelle Chazal, peintre en matière et membre de l'association Bâtir au Féminin
Isabelle Chazal, peintre en matière et membre de l'association Bâtir au Féminin © France 3 LR
Parce que construction est un mot féminin, tout comme maison, elles se sont dit : "pourquoi pas nous ?" Isabelle Chazal et Florence Cavanié sont peintres en matière et décoratrice. Notre reporter Isabelle Bris les a rencontrées sur leur dernier chantier en cours. Elles lui ont expliqué leur amour du métier, malgré les préjugés, parfois tenaces. mais qui, disent-elles, commencent à tomber.

Un travail de sensibilisation

C'est justement pour balayer les idées reçues qu'elles adhèrent, comme une vingtaine de leurs consoeurs artisans du bâtiment, à l'association régionale Bâtir au Féminin. Il s'agit de mutualiser les compétences, les carnets d'adresse, et de susciter des vocations. Elles forment ainsi des stagiaires et interviennent régulièrement dans les formations auprès des jeunes.

Des qualités appréciées des clients

Les clients apprécient souvent leur minutie et leur souci du détail. "Quand elles sont parties, j'avais un chantier impeccable. Les hommes, ce n'est pas pareil..." confie ainsi Hélène dans le reportage ci-dessous.

durée de la vidéo: 02 min 17
Les femmes du bâtiment se fédèrent
 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
femmes emploi vie associative