• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Contresens mortel sur l' A 75 : le conducteur avait pris du Subutex

Sens interdit sur l' A 75 / © France 3 LR
Sens interdit sur l' A 75 / © France 3 LR

Par Laurence Creusot

Le conducteur à l'origine de l'accident qui a coûté la vie à une fillette de sept ans mercredi soir, en roulant à contresens sur l'autoroute A75 à la hauteur de Clermont-l'Hérault, avait pris des médicaments comme le Subutex délivré d'ordinaire aux toxicomanes en cours de sevrage.

Les analyses sanguines n'ont pas démontré la prise de stupéfiants mais ont permis de trouver des traces de Zopiclone, une molécule hypnotique, et de Subutex, un produit pris habituellement par les toxicomanes pour se sevrer.
Une expertise psychologique du conducteur va être demandée, a précisé cette même source, reconnaissant qu'il s'était attendu à trouver des "analyses toxicologiques positives aux stupéfiants" alors que le taux d'alcoolémie retrouvé sur le conducteur était finalement pas très fort puisque juste au dessus de la norme autorisée de 0,5 g".

Le chauffard, qui a roulé environ 15 km à contresens sur l'A75 avant la collision frontale, souffre d'une fracture des vertèbres et a été hospitalisé.
"Les médecins n'ont pas donné l'autorisation de le placer en garde à vue ou de l'entendre", a indiqué cette même source, soulignant que "il devrait sortir de l'hôpital vendredi en fin d'après-midi".
"A ce moment, nous pourrons lui poser les questions", a ajouté cette source

Une enquête a été ouverte par le parquet de Montpellier et un placement en garde à vue du chauffard est envisagé dès la sortie d'hôpital
si son état de santé Le permet, a indiqué en début d'après-midi une source judiciaire.
Grièvement blessée, la mère, enceinte, a été opérée jeudi au CHU de Montpellier où elle avait été héliportée et a perdu le fotus, a indiqué une source proche du dossier, précisant qu'elle s'était vu prescrire au moins deux mois d'arrêt temporaire de travail.
Le bébé de sept mois qui se trouvait également dans le véhicule familial lors de la collision souffre d'une fracture d'un bras.

La collision s'est produite mercredi vers 22h15 dans le sens Pézenas-Lodève. Il a entraîné pendant plusieurs heures la fermeture dans les deux sens de cette autoroute.

A lire aussi

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus