Coralie dompte, sélectionne et monte des dromadaires, sur le massif de la Gardiole

© FR 3 LR
© FR 3 LR

L'animal est exotique, et pourtant bien présent autour de Montpellier. Chez les Le Meurh particulièrement, où les deux femmes de la famille choient leurs dromadaires. Coralie et Cécile les emmènent même en compétition aux quatre coins du monde. 

Par Cathy Dogon

Le massif de la Gardiole se transforme en Sahara, chez les Le Meurh. Cécile et sa fille Coralie domptent l'animal emblématique du désert : le dromadaire. Celui dont on imagine le pas lent et l'endurance inépuisable, est en fait un véritable sprinteur. Il peut courir jusqu'à 70km/h. 

Coralie l'a bien compris, et en devient maintenant une athlète de compétition. Etats-Unis, Australie ou France, elle défie les meilleurs de sa catégorie aux quatre coins du monde... Parce que la France n'est pas encore championne en la matière. Peu s'intéressent à la discipline, mais avec sa mère, l'Héraultaise compte bien montrer tous les atouts de la grande bête bossue au public. 

► Un reportage de Luc Calmels et Daniel de Barros 

Une championne qui bosse dur !
Fille du désert... de Montpellier : Coralie le Meurh est championne de France de courses de dromadaires. Et oui, ça existe ! Pas besoin d'aller dans le Sahara pour satisfaire sa passion, Coralie s'entraine à la maison, dans l'Hérault. - FR 3 LR - Luc Calmels et Daniel de Barros

120 courses en 6 semaines

C'est ce que Coralie a couru, à dos de dromadaire en Australie. Et cet été, la jeune fille de 21 ans a remporté le titre de championne de France à Divonne-les-bains (01). La victoire qu'il fallait pour mettre le pied à l'étrier et entamer une carrière professionnelle dans l'élevage, la sélection et le dressage. 

Sur le même sujet

Les + Lus