Coronavirus : un couple de Toulousains verbalisé pour s'être confiné dans un refuge des Hautes-Pyrénées

Partout en Occitanie, les gendarmes constatent chaque jour le non-respect des mesures de confinement. Un couple de Toulousains a ainsi été verbalisé pour s'être confiné dans un refuge des Pyrénées. Pour repérer les contrevenants, les forces de l'ordre peuvent se servir de drone.

Le couple a passé une semaine dans le refuge de Bastan au coeur du massif du Néouvielle (Hautes-Pyrénées)
Le couple a passé une semaine dans le refuge de Bastan au coeur du massif du Néouvielle (Hautes-Pyrénées) © Refuge de Bastan
A l'heure du confinement, les autorités ont l'ordre de multiplier les contrôles pour faire respecter les règles car les mesures de confinement ne sont pas encore pleinement respectées. Dans un communiqué, le préfet de la Haute-Garonne, Étienne Guyot, "en appelle à la responsabilité de tous et renforce les contrôles routiers et piétons"

J’en appelle à la responsabilité de tous : respectez les mesures de confinement et les gestes barrière à la lettre. Vos sorties pour motif personnel doivent être exceptionnelles, et uniquement en cas de nécessité. Protégez vous et protégez les autres : restez chez vous ! Nous allons à nouveau renforcer les contrôles routiers et piétons dans tout le département, dans les villes comme dans les villages.


 Les gendarmes effectuent des contrôles terrestres et aériens

Les gendarmes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Pierrefitte-Nestalas ont effectué des contrôles terrestres et aériens pour s'assurer du respect du confinement par les pratiquants de la montagne.

Ce dimanche 29 mars au matin, ils ont fait une drôle de découverte à bord de l'hélicoptère : un véhicule stationné sur le parking du lac de l'Oule (Hautes-Pyrénées).

"En soirée, les gendarmes motocyclistes sont parvenus à contrôler le véhicule en question au péage de Lannemezan. Il s’agissait d'un couple de Toulousains qui est resté une semaine dans la partie hiver du refuge du Bastan (près de Saint -Lary), prenant soin de dissimuler leur véhicule et de ne pas laisser de traces dans la neige aux abords. Les intéressés ont été verbalisés pour non respect du confinement".
 
Le couple de Toulousains est resté confiné une semaine dans la partie hiver du refuge du Bastan.
 

Les gendarmes de Castelginest (Haute-Garonne) n'utilisent pas l'hélicoptère mais des drones. Les militaires ont ainsi mené hier une action de contrôle sur le site de la base de loisirs de l'Hersain à Saint-Alban ainsi que sur les hauteurs de Launaguet. 
"Plusieurs infractions ont été relevées. De nombreux promeneurs sont encore présents, et ce malgré les directives de confinement".
 


Rappel des règles de confinement


En application de l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, vous devez remplir l'attestation de déplacement dérogatoire. Cette attestation (téléchargeable sur le site Internet de la préfecture) doit certifier que vos déplacements sont liés à des motifs bien précis, tels que :
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société police coronavirus/covid-19 santé