Coronavirus Montpellier : des policiers avec ou sans masque ? polémique entre ordre, rumeur et droit de retrait

Les syndicats de police s'insurgent contre une consigne du ministère de l'Intérieur demandant aux policiers de ne plus porter de masque. Ils considèrent que les policiers et les gendarmes qui accomplissent les contrôles liés au confinement ne travaillent pas en sécurité. D'où la polémique.

Perthus (Pyrénées-Orientales) - des policiers sans masque mais avec les cols remontés jusqu'au nez contrôlent des conducteurs masqués à la frontière. En Espagne, les policiers sont masqués - mars 2020.
Perthus (Pyrénées-Orientales) - des policiers sans masque mais avec les cols remontés jusqu'au nez contrôlent des conducteurs masqués à la frontière. En Espagne, les policiers sont masqués - mars 2020. © F3 LR

Une vidéo enregistrée en région parisienne a lancé la polémique. On y entend une fréquence radio de la police dire :
 

Sur instructions, nous demandons aux effectifs employés sur le terrain de retirer les masques de protection !


Mobilisés sur le terrain pour contrôler les déplacements des Français, les policiers sont potentiellement exposés au virus. Et selon ce tweet, ils auraient reçu l'ordre mercredi de ne plus porter de masques en intervention et lors des contrôles de la population pour non respect du confinement.

Rumeur, info, intox, maladresse ? pas facile de savoir...

Les syndicats de police dénoncent le manque de vigilance sanitaire de leur direction, ils disent aussi ne pas être équipé de masques.
Côté ministère de l'Intérieur, on s'étonne de cette polémique mais personne n'infirme ou ne confirme avoir donné cette directive aux policiers.
 
Lors des premiers contrôles, mardi, il y avait les policiers avec masque... à Perpignan.
 
Perpignan - contrôle de police pour le confinement - mars 2020.
Perpignan - contrôle de police pour le confinement - mars 2020. © F3 LR D.Bérhault

et les gendarmes sans masque... à Montpellier.
 
Montpellier - contrôle de gendarmerie pour le confinement - mars 2020.
Montpellier - contrôle de gendarmerie pour le confinement - mars 2020. © F3 LR
 


Qu'en est-il vraiment des consignes de la direction de la police nationale concernant le port du masque ?


Pour l'instant, le ministère de l'Intérieur ne communique pas sur ce sujet "sensible". 
En attendant, les policiers des quatre coins de France s'inquiètent pour leur santé comme dans les Pyrénées-Orientales à la frontière espagnole.
 

A 20 mètres, en Espagne, la police contrôle avec des masques, et nous en France, on a toujours pas de masque. On a même des consignes qui nous disent vous ne mettez pas de masque sauf si vous tombez sur un cas avéré !

 
Frontière France-Espagne - les policiers espagnols masqués - mars 2020.
Frontière France-Espagne - les policiers espagnols masqués - mars 2020. © F3 LR

A Montpellier, même inquiétude, sans masque de protection, les policiers veulent alerter sur la dangerosité de leur mission. Ils sont 1.100 sur le terrain chaque jour dans l'Hérault.
 

On se réserve le droit de retrait si on ne peut pas travailler en toute protection. Pour l'instant, nous allons alerter nos CHSCT.


Une communication du ministère de l'Intérieur est attendue dans la journée pour apaiser les tensions entre les policiers et leur direction.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité polémique coronavirus/covid-19 santé réseaux sociaux catalogne international espagne