Coronavirus : le Stade Toulousain et le Castres Olympique mis en danger par la prolongation du confinement

Après la suspension des championnats de Top 14 et de pro D2 à la mi-mars, la crise du coronavirus met sérieusement à mal les finances des clubs. Et inquiète le rugby régional. Le Stade Toulousain et le CO seraient touchés. C'est ce que révèle un audit du gendarme financier du rugby français.
 

Vainqueurs en décembre dernier à Toulouse, le Castres Olympique n'y avait pas gagné depuis...le 17 décembre 1978.
Vainqueurs en décembre dernier à Toulouse, le Castres Olympique n'y avait pas gagné depuis...le 17 décembre 1978. © Remy Gabalda/AFP
La DNACG, la Direction Générale d'Aide et de Contrôle de Gestion tire le signal d'alarme. Dans un rapport, révélé ce lundi par Midi Olympique, le gendarme financier du rugby français affirme que la crise sanitaire actuelle et la suspension de toutes les compétitions, touche de plein fouet le monde de l'ovalie.
 

16 clubs professionnels en grand danger


Sans vouloir citer le nom des clubs, Dominique Debrayer, le patron de la DGACG s'inquiète dans les colonnes de Midi-Olympique :

Avec une chute du PIB de 6 %, l’impact de la crise sur la billetterie, et en tenant compte des contrats de joueurs déjà signés et qui courent sur la saison prochaine, neuf clubs de Top 14 et sept de Pro D2 ne pourront pas présenter un budget qui leur permettrait une autorisation d’engagement pour l’année prochaine."


Autrement dit, ces clubs ne pourraient pas assumer leur masse salariale, soit le paiement intégral de l'encadrement et des joueurs.
La DNACG table sur une baisse de 30% des revenus du sponsoring, la principale rentrée d'argent des clubs. 
 

Le Stade Toulousain et Le C.O seraient concernés

 
Toulouse-Montpellier le 23 février 2020
Toulouse-Montpellier le 23 février 2020 © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP


Selon l'édition du journal l'Equipe de ce mardi, le Stade Toulousain et le Castres Olympique figureraient parmi les clubs les plus en danger. Pas de réaction officielle dans l'immédiat nous explique Lorène Guillot du service de communication du Stade Toulousain : 

De nombreuses réunions sont programmées avec entre autre la ligue, et entre les différents présidents de clubs. Le président du Stade Toulousain devrait s'exprimer au mieux ce jeudi ou ce vendredi". 
 

Trouver vite des solutions 


Le rugby professionnel français cherche donc des solutions pour soutenir les clubs de Top 14 et de Pro D2. Cela passera-t-il par une baisse des salaires ? Des aides de l'Etat ? Un emprunt de la ligue ? Ou les propriétaires devront-il mettre la main à la poche ? C'est tout l'enjeu des discussions menées en ce moment avec la tenue de différents groupes de travail et réunions. 
 
Agen-Castres, le 16 février 2020
Agen-Castres, le 16 février 2020 © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP


La fin du championnat compromise

Quant à la fin du championnat, elle pourrait ne jamais avoir lieu. 
Lors de son allocution télévisée ce lundi, Le président de la République a annoncé le prolongement du confinement jusqu'au 11 mai.
Une décision qui ne fait pas les affaires des clubs. Ils envisageaient une reprise du championnat à la mi-mai. Avec un calendrier resserré pour permettre aux phases finales de se dérouler. 

Dans ces conditions, et si l'entraînement ne reprend pas, la fin des deux championnats en top 14 et en pro D2 semble compromise. 






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus : conseils pratiques stade toulousain rugby sport castres olympique finances économie crise économique social