Covid-19 : 2 vaccinodromes à l'étude à Perpignan et Montpellier

2 vaccinodromes devraient ouvrir en Languedoc et en Roussillon d’ici début avril. Un moyen d’accélérer la vaccination contre la Covid-19, à condition d’obtenir un nombre de doses suffisantes de vaccins.

illustration
illustration © maxppp Aurelien Morissard

Au moins 38 grands centres de vaccination contre la Covid-19 en France, à partir d’avril. C’est la promesse du ministre de la Santé Olivier Véran. En Languedoc et en Roussillon, ces vaccinodromes devraient être installés à Montpellier et à Perpignan. Ils devraient ouvrir début avril mais l'Agence Régionale de Santé Occitanie ne confirme pas l'information pour le moment. Les concertations sont toujours en cours avec les acteurs locaux. 

Louis Aliot annonce une ouverture à Perpignan

Le maire RN, Louis Aliot, a mis à disposition le satellite du palais des expositions de Perpignan ainsi que son parking afin d’y installer un vaccinodrome. Ce centre ouvrira entre le 6 et le 10 avril et pourra vacciner 1.200 à 1.300 personnes par jour, 7 jours sur 7.

L'important est de vacciner rapidement le plus grand nombre.

Louis Aliot, maire RN de Perpignan.

"Nous avons posé notre candidature et elle a été acceptée. On travail en coopération avec les services de l'Etat au nom de l'intérêt général. C'est important que tout soit mis en oeuvre pour sortir rapidement de ce tunnel".

Le parc des expositions de Montpellier mise à disposition

Le second vaccinodrome à ouvrir dans la région serait au parc des expositions de Montpellier-Pérols comme le révèlent nos confrères de Midi Libre. Ce centre ouvrirait dès le 8 avril et serait ensuite transféré à la salle Arena à partir du mois de juin.
Des informations que la préfecture de l'Hérault se refuse à confirmer pour le moment, mais elle devrait communiquer sur le sujet dans les jours à venir.

Augmentation annoncée des doses de vaccins

L'ARS annonce une sensible augmentation des doses de vaccins dès le début avril. De 100 000 doses hebdomadaires actuellement, l'Occitanie recevra alors le double, des vaccins Pfizer et Moderna. Une augmentation indispensable à l'ouverture de ces centres qui peuvent vacciner jusqu'à 2.000 personnes par jour.

275.000 doses arriveront chaque semaine à partir de début mai. Sans compter les doses de vaccins AstraZeneca.

Les livraisons de vaccins Pfizer devraient doubler dès avril
Les livraisons de vaccins Pfizer devraient doubler dès avril © ARS Occitanie

Un centre à Toulouse mais pas dans le Gard

Seul vaccinodrome dont l'ouverture est officialisée par l'Agence Régionale de Santé Occitanie : celui de Toulouse qui doit commencer ses premières injections dès samedi. 

Pas d'annonce en revanche pour le Gard du fait des deux gros centres existants et permettant déjà la vaccination de 2.000 personnes chaque jour chacun. Pourtant, avec un taux d'incidence de 295 pour 100.000 habitants et 102% d'occupation des lits de réanimation, le Gard est le département le plus touché par l'épidémie en Occitanie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19