Montpellier : un projet de "vaccidrive Covid" unique en France à l'étude vers l'autoroute à Saint-Jean-de-Védas

Après les vaccinodromes à Toulouse, Montpellier et Perpignan, l'Occitanie devrait être la première région de France à expérimenter le "vaccidrive". Cette structure de vaccination rapide, sans sortir de sa voiture, serait implantée à la clinique Cap santé de Saint-Jean-de-Védas, en bordure d'A9.

illustration.
illustration. © maxppp Luis Barron

Le groupe Cap Santé se mobilise pour ouvrir un vaccidrive dans la métropole de Montpellier. Il serait implanté sur le site de la clinique Saint-Jean Sud de France, à Saint-Jean-de-Védas. Un lieu stratégique, facile d'accès, entre les autoroutes A9 et A709.

Quand ? Probablement en avril.

Simplifier et accélérer la vaccination

Le but est de vacciner rapidement un maximum de personnes, environ 2.000 par semaine. Rien à voir avec les 2.000 doses par jour injectées dans les futures vaccinodromes mais c'est un outil de plus dans la panoplie vaccinale en France.

Le travail de réflexion et de mise en place est engagé. Nous pouvons être prêts en quelques jours.

Laurent Ramon, directeur général du Groupe Cap Santé.

De 700 doses par semaine à 2.000

Le vaccidrive est destiné au public plus jeune et plus mobile. Mais aussi aux personnes de passage dans les grandes villes et résidant dans des communes rurales moins accessibles à la vaccination de masse.
Tout sera réalisé sans sortir de sa voiture. Démarches administratives, auscultation, vaccination, surveillance...

Nous discutons avec les autorités locales, préfecture et ARS, et nous attendons leur feu vert. Nous vaccinerons avec tous les vaccins disponibles en fonction des dotations évolutives de l'Etat et selon les critères fixés par le ministère de la Santé.

Laurent Ramon, directeur général du Groupe Cap Santé.

Il faudra tout de même prendre un rendez-vous sur une plateforme médicale, avant de se rendre sur place. Un médecin, 2 infirmières et une secrétaire seront en charge du site.

Cette structure inédite sera particulièrement adaptée à la vaccination monodose avec l'arrivée du vaccin Janssen des laboratoires Johnson & Johnson, fin avril. D'ici là, les autres vaccins seront utilisés.

La clinique Saint-Jean reste par ailleurs un centre classique de vaccination anti-Covid.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement : conseils pratiques insolite vaccins - covid-19