Covid 19 : la circulation du virus s'intensifie en Occitanie

Selon le dernier point d'information de l'ARS (agence régionale de santé) d'Occitanie, l'épidémie progresse encore dans notre région. 6,8 % des tests réalisés par jour sont actuellement positifs, il y a plus de 1 671 cas positifs en moyenne chaque jour en Occitanie.

© Jean-Pierre Duntze/FTV

Le dernier bulletin de l'ARS (agence régionale de santé) d'Occitanie publié vendredi soir confirme la tendance de ces derniers jours : la circulation du coronavirus s'accélère dans notre région. "Les indicateurs de surveillance épidémiologique diffusés par Santé Publique France se situent toujours à un niveau élevé et affichent une progression dans de nombreux territoires de la région", selon l'ARS.

Plus de 170 000 tests ont été réalisés ces sept derniers jours et 6,8 % d'entre eux sont positifs en moyenne chaque jour. C'était 6,4 % la semaine précédente. Actuellement, plus de 1 671 cas positifs en moyenne par jour sont signalés aux équipes de l’Assurance Maladie. Au total, 11 698 cas positifs entre le 15 et le 21 janvier.

1 621 hospitalisations en cours

Du côté de l'évolution des hospitalisations dans les établissements hospitaliers publics et privés de la région Occitanie, 1 621 hospitalisations sont actuellement en cours, soit 109 personnes de plus que mardi dernier. 171 personnes se trouvent en service de réanimation.

Le département de la Haute-Garonne reste le plus touché, avec 359 hospitalisations en cours, suivi du Gard (222), de l'Hérault (184) et du Tarn (167). 

La vaccination, un "levier crucial"

Dans ce contexte, l'agence régionale de santé d'Occitanie indique que "l’accélération de la vaccination est un levier crucial pour protéger les plus vulnérables face au virus".

En Occitanie, la mobilisation des professionnels, des collectivités et de nombreux partenaires a déjà permis d’atteindre un objectif fixé pour fin janvier.

ARS Occitanie

Entre le 4 et le 22 janvier 2021, 47 010 personnes prioritaires et  49 605 professionnels ont été vaccinés, dans la région.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société