Covid-19 : "La situation se dégrade et est inquiétante en Occitanie" selon l'ARS

"La circulation du virus est forte dans la région," explique Pierre Ricordeau, directeur général de l'ARS Occitanie. Une dégradation régulière de la situation depuis plusieurs semaines. 

Au 22 janvier, 96 615 personnes ont été vaccinées en Occitanie dont 49 6025 professionnels de la santé, selon le dernier bulletin de l’ARS.
Au 22 janvier, 96 615 personnes ont été vaccinées en Occitanie dont 49 6025 professionnels de la santé, selon le dernier bulletin de l’ARS. © M. Tamon/ FTVI

"L'épidémie est maîtrisée mais la pente est forte, régulière et généralisée à toute l'Occitanie". Un exemple, le taux d'incidence (nombre de cas enregistrés sur les sept derniers jours pour 100 000 habitants) a augmenté de 30 points en une semaine et de 60 points depuis le début de l'année pour l'ensemble de la population. La moyenne régionale s'établit à 170. C'est certes bien moins qu'en PACA ou dans l'Est mais la situation est jugée "très inquiétante" pour Pierre Ricordeau, le directeur général de l'Agence régionale de la santé Occitanie.

Une pente forte, régulière et généralisée

Pierre Ricordeau, directeur général de l'ARS Occitanie

Depuis 15 jours, ses services notent une remontée sensible du nombre d'admission à l'hôpital (de 300 à 500) et du nombre de patients admis en réanimation (de 65 à 90) par semaine. Même si là encore les chiffres restent nettement en deça du pic de l'épidémie lors la 1ère vague au printemps.

Cette campagne de vaccination mettra du temps à avoir un impact sur la situation sanitaire

Pierre Ricordeau, directeur général ARS Occitanie

Face à cette évolution inquiétante, une lutte contre le temps est engagée avec la vaccination. "Même si cette campagne de vaccination mettra du temps à avoir un impact sur la situation sanitaire," prévient Pierre Ricordeau. En deux semaines, plus de 42 000 personnes ont été vaccinés dans la région. A ce jour, plus de 70 000 rendez-vous ont été pris pour une première injection entre le 18 janvier et mi-février. dans un des 118 centres en Occitanie (soit un pour 50 000 habitants). Et il est souvent difficile d'obtenir la plate-forme de réservation.

A ce jour, environ 130 000 doses ont été reçues en Occitanie pour la vaccination des personnes prioritaires. Ces livraisons se poursuivent chaque semaine. De nouveaux rendez-vous seront proposés dès la semaine prochaine. "Toutes les doses disponibles sont mobilisées dès leur réception pour accélérer la vaccination partout en Occitanie" explique l'ARS.

4 cas de variant anglais

Quatre cas du variant anglais du virus ont été confirmés en Haute-Garonne et dans l'Hérault. "Ces personnes sont à l'isolement à leur domicile et leur santé n'est pas inquiétante," annonce Pierre Ricordeau. "Respecter l'isolement, c'est la seule manière de casser la chaîne de contamination. Gestes barrières, distanciation sociale et couvre-feu appliqués à la lettre, il en va de notre responsabilité pendant encore de nombreux mois".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société