Covid : la baisse des contaminations se poursuit, à Montpellier et Toulouse le port du masque reste maintenu ce samedi

En Occitanie, le ralentissement de l'épidémie de Covid se confirme. Cependant, malgré la baisse des chiffres de contamination et d'hospitalisations, à Montpellier comme à Toulouse le port du masque reste maintenu ce samedi dans les coeurs de ville.

Dans les rues du coeur de ville piétonnier de Toulouse, peu nombreux sont les passants qui savent qu'il faut porter le masque le samedi.
Dans les rues du coeur de ville piétonnier de Toulouse, peu nombreux sont les passants qui savent qu'il faut porter le masque le samedi. © Ayham Khalaf / FTV

En cette fin de semaine en Occitanie, le ralentissement de l'épidémie de Covid se confirme, selon les derniers chiffres communiqués par l'ARS (Agence régionale de santé).

Premier indicateur positif, le rythme des vaccinations ne faiblit pas : 4,3 millions de doses ont déjà été injectées, ce qui représente 2,8 millions de personnes qui ont reçu au moins leur première injection. Cela représente 60,1% de la population âgée de plus de 18 ans.

La baisse se confirme

Du coup les jeunes de 12 à 18 ans sont désormais appelés à se faire vacciner : en seulement une semaine plus de 10 000 adolescents ont déjà reçu leur première dose. Dans tous les cas il s'agit du vaccin Pfizer-BioNTech, le seul déjà habilité par l'Union Européenne pour leur tranche d'âge.

Dans le même temps la récurrence de l'épidémie poursuit sa baisse :

L'Occitanie progresse toujours plus sur le chemin de l'immunité collective ; les chaleurs de l'été et la poursuite des vaccinations à un rythme qui ne faiblit pas sont des paramètres essentiels en vue de cet objectif.

Le samedi, on garde le masque

Toutes ces données ne doivent pas pour autant faire baisser la garde au sein de la population.

En effet, si le port du masque n'est plus obligatoire en plein-air, il le reste non-seulement en intérieur mais aussi dans les secteurs les plus densément fréquentés, tels que les artères commerçantes des coeurs de ville.

Ainsi à Toulouse, le port du masque reste obligatoire tous les samedis de 10 h du matin à minuit dans le périmètre du centre-ville : les grands boulevards, et les bords de Garonne (La Daurade et Saint-Pierre) entourant la place du Capitole, la rue Alsace-Lorraine et tout le secteur piétonnier.

Cependant à la mi-journée de ce samedi 19 juin, dans la plupart des rues du coeur de ville piétonnier de la ville rose, une très grande partie des passants ignorait cette nouvelle disposition et profitaient à fond de pouvoir respirer à pleins poumons.

Une obligation encore ignorée

La majorité savait qu'il fallait le porter dans les lieux de plus grande densité de population - comme dans les files d'attente devant les magasins - mais ignorait que cette obligation était généralisée.

A Montpellier la même mesure s'applique : les vendredis et samedis de 14 h à 19 h dans les secteurs Ecusson, Place de la Comédie jusqu’aux abords du centre commercial du Polygone et dans le centre commercial d’Odysseum.

Dans le reste de l'Hérault et à des degrés divers, ces mesures s'appliquent également à Béziers, au Cap-d'Agde, à Palavas et la Grande Motte, et c'est même tous les soirs de 18 h à 23 h dans les stations balnéaires.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société déconfinement