Covid. L'Andorre demande à la France la suppression du test pour les habitants de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales

Fortement impactée par les conséquences économiques liées à la crise sanitaire du Covid, le gouvernement de l'Andorre demande que les résidents de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales puissent venir sans test PCR.
Les rues du Pas-de-la Case son désertes, les parkings vides.
Les rues du Pas-de-la Case son désertes, les parkings vides. © FTV/PD

Soixante pour cent du PIB de la principauté d'Andorre provient directement ou indirectement du tourisme. 

L'ampleur de la pandémie et sa durée ont mis à mal le pays. Afin de relancer son économie, Xavier Espot, le premier ministre a demandé à Jean Castex, la possibilité de permettre aux résidents de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales (les deux départements limitrophes français) de se rendre en Andorre sans avoir à fournir un test PCR négatif.

Ce serait un moyen pour réactiver en partie la situation économique du pays, vidé de ses touristes. Au Pas-de la case, première ville après le passage de la frontière, de nombreux commerces sont fermés et les rues sont désertes.

Dans un entretien accordé à France 3 Occitanie, Maria Ubach Font, Ministre andorrane des Affaires étrangères explique :

Du fait de la petitesse du pays et de sa forte dépendance au secteur du tourisme, la situation est particulièrement compliquée pour l'Andorre

La demande a été formulée et la réponse est attendue dans les prochains jours.

La frontière reste ouverte

Pour rappel, les Français peuvent se rendre en Andorre car la frontière est ouverte, aucun test n'est exigé pour entrer sur le territoire andorran.

En revanche, lors du retour en France il faut présenter un test négatif de moins de 72h.
Les voyageurs peuvent présenter un test PCR ou un test TMA. Celui-ci peut être éffectué dans sun laboratoire situé à Andorre-la Vieille. Il coûte 40 euros et les résultats sont communiqués sous 24h. 

Une exception est déjà tolérée pour les résidents français qui habitent dans un rayon de moins de 30km du poste frontière. Ces derniers peuvent faire leur course en Andorre sans avoir à fournir un test négatif.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
andorre covid-19 économie international