Culture : Plus d'un million d'euros de fonds d'urgence débloqué pour les festivals d'Occitanie

Publié le
Écrit par Clara Delannoy

Les festivals sont parmi les premiers impactés par la crise sanitaire. Pour compenser et sauver le plus grand nombre de ces évènements culturels, un fond d'urgence de plus d'un million d'euros leur a été attribué en région Occitanie.

Occitanie, terre de festivals

Marciac et son festival de Jazz, Montpellier et son Printemps des Comédiens, Perpignan et son Visa pour l'Image... Ces festivals sont indissociables de la ville qui les accueille et ils font partie du paysage culturel régional.

Début octobre à Avignon se sont tenus les états généraux des festivals. Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, rappelait, à cette occasion, l'importance de ces festivals et l'attractivité qu'ils représentent. Ancrés dans les territoires, ils procurent d'importantes retombées économiques pour l'hôtellerie et la restauration. 

Certains festivals ont pu être sauvés

Pourtant la crise sanitaire a mis nombre d'entre eux en péril. Le chômage partiel ou l'exonération des charges ne suffisant pas, un fonds d'urgence d'1,12 million d'euros a donc été débloqué pour les festivals en Occitanie. 56 festivals de musique et de cinéma ont ansi pu être soutenus. 

Le CIRCA de Auch (cirque) ou les festivals des arts de la rue de Ramonville ou Mende ont pu être maintenus grâce à ces aides exceptionnelles.
En revanche, d'autres festivals que le MIMA (marionnettes) de Mirepoix ou encore le festival de Carcassonne, sont juste soulagés d'une partie des frais engagés.

En 2021, un fonds spécial de 5 millions d'euros, au niveau national, soutiendra la relance espérée.