Curro Diaz, le maître d'armes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Bourg

samedi 14 mai 2016

Feria de Vic-Fezensac



LE MAITRE DE L’EPEE



Curro Diaz : salut au tiers et une oreille

Morenito de Aranda : silence et une oreille

Juan Del Alamo : silence et silence



Six toros de Baltasar Iban, costauds de charpentes, encornés en majestés mais trop souvent dégonflés même si à la pique (14 rencontres), ils donnèrent l’illusion d’en avoir « sous la pédale ». Trois d’entre eux perdirent un sabot, handicapant le futur de leurs lidias et de leurs combats.

3/4 de plaza. Temps froid

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité