• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

David de Miranda s'impose à Madrid

David de Miranda / © EFE
David de Miranda / © EFE

La temporada 2019 sera-t-elle celle du changement de génération? Après le "miracle" Pablo Aguado à Séville le 10 mai dernier, et le "coup de maître" de Roca Rey à Madrid le 22, voici David de Miranda.

Par Joël Jacobi

Pour sa confirmation d'alternative, le jeune torero de Trigueros (province de Huelva) a fait rugir Madrid ce vendredi.
Sa faena au dernier et excellent toro d'une décevante corrida de Juan Pedro Domecq? Compacte, émouvante, respectant scupuleusement les canons les plus académiques. Bref, tout ce qui plaît à Madrid.

La feria de la capitale espagnole, organisée cette saison sans les "4 as" réputés les meilleurs du circuit remplit les arènes et voit se succéder les triomphes. Ponce, Morante, Manzanares, Talavante ne seraient-ils donc pas indispensables? A l'exception de Miguel Ángel Perera, leurs compagnons de la même génération, Castella, El Juli n'ont pour l'instant pas trouvé le moyen de faire jeu égal avec les nouveaux venus.
 
Ce vendredi, c'était donc au tour de David de Miranda de participer au renouvellement. Durement blessé le 27 août 2017 (4 vertèbres fracturés), resté de longs mois hospitalisé, David a très peu toréé en public et le contrat de Madrid était une forme de "dernière chance". Il a eu le bonheur de rencontrer un excellentissime toro de Juan Pedro. Et il l'a toréé à la perfection.

Les nombreux aficionados français présents à Madrid ces jours-ci forment des vœux pour que ce samedi l'arlésien Juan Leal ajoute son nom à liste de ceux qui semblent bien décidés à faire de 2019 la temporada du changement…
 
Madrid, 24 mai 2019

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus