• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Départementales : bataille dans l'Hérault pour la présidence entre le PS et Philippe Saurel

Le conseil départemental de l'Hérault / © France 3 LR
Le conseil départemental de l'Hérault / © France 3 LR

Qui sera le candidat de la gauche à la présidence du conseil départemental de l'Hérault ? Moi, déclare le socialiste Kléber Mesquida. Non, rien n'est fait, les discussions sont en cours et pourquoi pas un maire rural, un divers gauche lui répond Philippe Saurel maire DVG de Montpellier.

Par Laurence Creusot

Kléber Mesquida est arrivé en tête du vote de la fédération PS de l'Hérault.
Le député PS a obtenu plus de suffrages que les deux autres candidats: Pierre Bouldoire le maire PS de Frontignan et Marie-Thérèse Bousquet maire PS de Lodève.
Dans l'après-midi il nous annonçait qu'il serait le candidat de la gauche départementale, de toute la gauche.

"J'ai réuni la grande famille des divers gauche. je me suis toujours entendu avec Philippe Saurel"

Kleber Mesquida député PS candidat à la présidence du département 34
Interview Thierry Will et Nicolas Chatail

Kléber Mesquida pense pouvoir compter sur les 22 candidats socialistes élus et les six élus divers gauche. Cela ferait 28 voix sur les 50.

Selon nos informations, Philippe Saurel ne l'entendrait pas tout à fait de la même façon il devrait en début de séance du conseil municipal faire une déclaration et il n'est pas sûr qu'il soutienne la candidature de Kléber Mesquida jeudi à la présidence de la nouvelle assemblée départementale.

En direct lors du conseil municipal de ce 30 mars 2015, sur le site de la ville,  Philippe Saurel a expliqué qu'il avait rencontré Hussein Bourgi et Kléber Mesquida.

Mais si ils ont communiqué à propos d'un accord : ceci est faux il n'y a pas d'accord pour la présidence au conseil général. Nous sommes en discussion. J'ai toujours dit que la présidence devait revenir à un maire d'une commune rurale.


Ce qui signifie que les discussions en cours risquent d'être âpres et que Philippe Saurel aurait une préférence pour un autre candidat que Kléber Mesquida voire un candidat divers gauche.
Les discussions se poursuivront demain mardi 31 mars.

La déclaration de Philippe Saurel au début du conseil municipal du 30 mars 2015
 

Philippe Saurel : Il n'y a pas d'accord
Extrait conseil municipal Montpellier 30 mars 2015 images Nicolas Chatail


Le direct du conseil municipal de Montpellier



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : des passionnés mettent 9 ans pour construire un bateau à vapeur

Les + Lus