Des militaires de Tarbes, Muret, Montauban et Pamiers sur les Champs-Elysées pour le 14 juillet

Près de 200 militaires de Midi-Pyrénées défileront sur les Champs-Elysées pour le 14 juillet 2015. Des cérémonies où les troupes engagées contre le terrorisme islamiste seront particulièrement mises à l'honneur dans un défilé cependant allégé par rapport aux années précédentes.

Plus de 3000 hommes à pieds, plus de 200 véhicules, 240 chevaux, 55 avions et 31 hélicoptères, le défilé et les festivités du 14 juillet sur les Champs-Elysées à Paris, est l'occasion de mettre en avant les troupes Françaises particulièrement sollicitées en ce moment avec les opérations extérieures et le renforcement du plan Vigipirate après les attentats du 7 janvier dernier. 

Dans le défilé, près de 200 militaires de Midi-Pyrénées vont arpenter la plus célèbre avenue Française :

Un défilé allégé

Près de 300 hommes et un quart des véhicules en moins par rapport à l'an dernier : la multiplication des opérations intérieures et extérieures oblige l'armée française à réduire la voilure lors du traditionnel défilé militaire. Le défilé sera en revanche plus pauvre en engins motorisés (-30%) que les années précédentes, avec notamment l'absence des chars lourds Leclerc XL qui font traditionnellement "trembler les pavés et les coeurs". Concrètement, cela va se traduire par 15 min de défilé en moins, soit une durée de 01H30 environ au lieu de 01H45.

Les soldats plieront aussi bagage une fois le défilé terminé, là où ils allaient à la rencontre des Parisiens les années précédentes, avec présentation de matériels et démonstrations. "Nos soldats sont surengagés, fatigués (...) La majeure partie n'a pas eu de permission depuis la mi-janvier (...) Ils retourneront dès l'après-midi dans leur garnison se remettre en condition, ou partiront en permission pour ceux qui le peuvent", relève le général Hervé Charpentier, en démentant toute motivation financière ou sécuritaire derrière ce défilé plus "light".