• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Devenir gardien de refuges de montagne : un métier qui s'apprend

Le refuge Wallon-Marcadau est situé à 1865m d'altitude dans le Parc National des Pyrénées / © Babylas
Le refuge Wallon-Marcadau est situé à 1865m d'altitude dans le Parc National des Pyrénées / © Babylas

Dans les Pyrénées, on compte environ 50 refuges et autant de gardiens. Le métier de gardien tend à se professionnaliser; des formations universitaires sont dispensées pour acquérir les fondamentaux de ce métier en pleine évolution.

Par Emmanuelle Gayet

A l'ISTHIA à Foix (Ariège), des formations spécifiques ont été mises en place pour former gardiens et futurs gardiens. Un métier qui a considérablement évolué ces dernières années et qui requiert des connaissances parfois techniques. Les refuges de montagne ressemblent de plus en plus à des hôtels avec toutes les contraintes liées au milieu montagnard. Avec cette formation, les étudiants apprennent à gérer ces petites entreprises.
Gardien de refuges - volet 1


Le refuge Wallon-Marcadau, situé au-dessus du pont d'Espagne dans les Hautes-Pyrénées est connu des skieurs de randonnée car il est le seul refuge ouvert pendant l'hiver. Il offre confort, chaleur et restauration aux randonneurs. Cette année, l'apprenti gardien et le gardien ont accueillis 1500 skieurs.

Gardien de reguge - volet 2


Dès 6 heures du matin, le refuge Wallon-Mercadau est en ébullition. Le gardien prépare les petits-déjeuners tout en apportant les conseils et les renseignements indispensables aux premiers randonneurs au départ. Ils connaissent parfaitement les meilleurs itinéraires et l'état de la neige.
Gardien de refuge - volet 3


Aujourd'hui, être gardien de refuge, c'est apprendre à tenir compte de toutes les contraintes liées à l'environnement montagnard. Comment gérer l'eau, les déchets et l'énergie dans un milieu contraint ? Autant de notions que la formation au diplôme universitaire de gardien de refuges enseigne. Aujourd'hui, 180 gardiens ont déjà suivi la formation. Les refuges des Pyrénées accueillent en moyenne 100 000 visiteurs par an.
Gardien de refuge - volet 4


Un feuilleton signé Marc Raturat et Jack Levé et Matthias Garnier

A lire aussi

Sur le même sujet

chasseurs d'épaves à Frontignan : épisode 4

Les + Lus