Dimanche en politique : comment réduire la fracture numérique en Occitanie ?

Une antenne permettant l'accès à la téléphonie mobile et à la 3G a été inaugurée ce lundi à Escales dans l'Aude - 30 octobre 2017 / © France 3 LR
Une antenne permettant l'accès à la téléphonie mobile et à la 3G a été inaugurée ce lundi à Escales dans l'Aude - 30 octobre 2017 / © France 3 LR

Le manque de couverture réseau pour les téléphones mobiles et des débits trop faibles pour surfer sur internet constituent une fracture numérique pour les communes rurales de la région Occitanie. Dimanche en politique lance le débat entre élus et spécialistes de l'économie numérique en Occitanie. 

Par F.Hertmann et I.Petit-Félix

Le désert numérique représente une "zone blanche" où la connexion aux réseaux de téléphonie et l'accès à internet sont difficiles voire impossibles.
La dématérialisation complète des démarches administratives prévue d'ici 2022 risque d'accentuer la fracture numérique pour les communes mal équipées.
Comment y remédier ? C'est le débat qu'ouvre Florent Hertmann dans Dimanche en politique.

L'émission est diffusée en direct sur la page facebook de France 3 languedoc-Roussillon et la chaîne  Youtube de France 3 Occitanie et diffusée sur l'antenne régionale dimanche 11 mars à 11h25.

       Les invités :
  • Françoise Matheron, maire de Saint-Bauzille-de-Montmel dans l'Hérault
  • Joel Roudil, maire de Carnas dans le Gard
  • Pierre-Michel Attali, directeur Pôle Territoires Numériques chez IDATE DigiWorld
  • Anthony Cellier, député LREM du Gard dans la 3ème circonscription

Selon une étude de l’Agence du numérique, 13 millions de personnes en France n’utilisent quasiment pas Internet et se sentent en difficulté face au développement des usages numériques.
Or de nombreux services publics ont déjà basculé dans le tout numérique : guichets virtuels, permanences en ligne, bornes interactives.
Il faut désormais passer par la toile pour régler des questions administratives comme le paiement d’une contravention, la demande d’un certificat de non-gage, le changement d’adresse, la demande d’acte de naissance ou le certificat d'immatriculation de votre véhicule par exemple.


A Saint-Bauzille-de-la-Sylve dans l'Hérault, les habitants peinent tous les jours à surfer ou envoyer des mails alors que la commune se situe à seulement 25 min de Montpellier qui bénéficie elle du haut débit.

Reportage de Delphine Aldebert et Laurent Beaumel

Saint-Bauzille-de-la-Sylve (34) : la fracture numérique
Saint-Bauzille-de-la-Sylve dans l'Hérault, à 25 min de Montpellier, est une commune coupée du monde : un réseau internet préhistorique, un réseau mobile plus qu'aléatoire. Les habitants vivent au rythme de ce réseau obsolète. Mais en 2018 tout devrait changer. Le département investit dans la fibre optique. - France 3 Languedoc-Roussillon - Delphine Aldebert et Laurent Beaumel

 

Une carte des zones blanches

Une carte de France indiquant la qualité de la couverture du réseau de téléphonie est disponible sur le site de Mon réseau mobile.
L’Agence du Numérique a réalisé deux outils de communication pédagogique pour présenter l’aménagement numérique des territoires, et en particulier la couverture Internet fixe et la couverture mobile.

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus